ShareThis

La Galerie Olfactive à Grasse : l'ancienne prison se met au parfum

Avec la première "Galerie Olfactive", du 7 au 9 juin, l'ancienne maison d'arrêt rachetée l'an dernier par Mélanie Mugnier et Grégory Routier (Nicom International) sera transformée en serre végétale pour l'occasion et entamera sa nouvelle vie dédiée à l'événementiel. En parallèle avec le Palais des Congrès de Grasse, elle accueillera autour des nouveaux parfums de "niche", une quarantaine de marques. Au programme, conférences, ateliers, projections, visites avec une partie professionnelle et une partie grand public.

Avec la première Galerie Olfactive, sur les parfums d'Art et d'ailleurs, l'ancienne Maison d'Arrêt de Grasse, en plein centre-ville, va entamer officiellement sa nouvelle vie. Rachetée en mai 2017 par Mélanie Mugnier et Grégory Routier (Nicom International) l'ancienne prison et ses coursives impressionnantes va accueillir du 7 au 9 juin, avec le Palais des Congrès de Grasse, un événement autour des parfums dits "de niche". A cette occasion la maison d'arrêt sera transformée en serre végétale. Cela avec l'aide du CFC de Grasse, Centre de Formation continue ASPROCEP "le Mas du Calme", qui, en tant que partenaire, a proposé à ses élèves en réinsertion d’un CAPA Jardinier Paysagiste de transformer l'univers carcéral en jardin des milles senteurs. (Photo WebTimeMedias : l'ancienne maison d'arrêt, un lieu très insolite. Ici lors d'une soirée du Club des Entrepreneurs de Grasse).

La révolution du parfum dit "de niche"

Manifestation engagée autour de la Parfumerie alternative, "La Galerie Olfactive", permettra à une quarantaine de parfums de niche de s'exprimer au cœur de Grasse, capitale mondiale de la parfumerie. Le parfum "de niche", connaît depuis ces dernières années une importante progression auprès d’une clientèle exigeante, sensible à l’originalité et à la rareté de ses arômes. Il porte une véritable révolution dans le domaine de la parfumerie. Ses fragrances sont le fruit d’une démarche de créateurs anticonformistes, à la recherche de l’excellence qui collectent dans la nature les senteurs les plus particulières, quelquefois les plus insolites, et les traitent dans des processus de fabrication dont ils ont seuls le secret.

Les quantités de production sont réduites car ces parfums ont pour vocation de s’adapter étroitement à la personnalité spécifique de ceux qui les portent. Du "sur-mesure" en quelque sorte. Ainsi la particularité de ces créations justifie un prix d’achat plus élevé qu’un parfum classique, fut-il d’une grande marque. Pour donner une idée, quelques noms parmi la quarantaine de marques présentes : Perris Monte Carlo, Perfumery Club Russia, L'Autre Parfum, Alexandre J. Amouroud (il ouvre une boutique à Cannes), Remember Me, JP Rieu…. Autant de marques peu connues du grand public mais qui sont appréciées par de plus en plus de connaisseurs.

Une partie grand public

La Galerie Olfactive comportera une partie professionnelle et une partie grand public. Ainsi les matinées du jeudi 7 et du vendredi 8 seront réservées aux professionnels tandis que les après-midis de jeudi et de vendredi et toute la journée de samedi seront ouverts au public (pass de 5 € par jour et de 10€ pour les 3 jours). Au programme, le Palais des Congrès de Grasse propose une série de conférences, présentations, tables rondes, avec les écoles et les formateurs de parfums (ASFO Grasse, Cinquième sens, l’ESP -École supérieure du parfum-, l’Isipca, l’Université Côte d’Azur…), les acteurs de la parfumerie d’aujourd’hui et certaines maisons de compositions et de matières premières de la région. Partenaire de l'opération, Grasse ExpertiseTM sera présenté le jeudi 7 juin  lors d’une conférence dédiée, avec le témoignage de plusieurs entreprises membres de cet écosystème unique.

Pendant ces 3 jours de conférences, visites, ateliers, projections, il sera ainsi question de liberté, de création, de renouveau et surtout de l’avenir du Parfum.  A noter également que le MIP (Musée International de la Parfumerie), partenaire de l'opération sera gratuit pour les porteurs de "pass" pro ou public.


Crédits Indigen
- Copyrights WebTimeMedias 2011