ShareThis

La plateforme Shake my Firm veut devenir le airbnb de la formation

"Quel sera le prochain petit con en sweat à capuche à venir défoncer votre modèle économique? C'est cette question provocante qui est à l'origine de la création par deux anciens du TEDxCannes de Shake my Firm, une nouvelle plateforme digitale de désintermédiation de la formation qui veut rendre aussi simple de réserver 3 jours de formation dans sa ville que 8 jours de vacances à Bali.

48h pour répondre à la question : quel sera le prochain petit con en sweat à capuche à venir défoncer votre modèle économique? La question se posait déjà il y a quelques années quand Fabien Ben N’Sir et Julien Nicolas avaient lancé en 2015 Louis Zero, un atelier de design stratégique proposant une approche novatrice pour affronter les enjeux de transformation des entreprises. C'est cette pression de plus en plus vive de la disruption qui est à l'origine de la deuxième phase de l'aventure Shake my Firm.

Une plateforme qui s'inscrit dans la nouvelle donne du système de formation

Fabien Ben N’Sir et Julien Nicolas se connaissaient alors notamment pour avoir participé avec Norbert Barré à la création des TEDxCannes en 2014. C'est particulièrement en mars 2017 que Louis Zero avait fait le buzz en montant à la Bellevilloise une expérience d’apprentissage inédite baptisée Shake my Firm. Pendant 48 heures, une quarantaine de hauts managers tentaient justement de répondre à cette question impertinente sur celui qui viendra les rendre obsolètes. Cela à travers une formation comportant des expériences d'apprentissage secouées par les codes du cinéma, du théâtre et du divertissement.

Mais aujourd'hui, il ne s'agit plus d'organiser des cycles de formation disruptifs. Imaginée par les équipes de Louis Zero, la plateforme Skake my Firm va plus loin et porte plus d'ambitions. A partir d'une nouvelle société créée en début d'année 2019, la plateforme reprend les interrogations et les codes des formations du même nom et vient s’inscrire dans le cadre de la loi votée à l’automne 2018, “pour la liberté de choisir son avenir professionnel”. Une loi qui bouleverse la logique actuelle du système formation.

Ainsi, début 2019, le droit individuel à la formation (D.I.F) s’est transformé en C.P.F et le crédit d’heures est devenu un crédit euros à cumuler jusqu’à dix ans. Autre mesure phare du dispositif, l’actif n’est plus obligé de passer par un intermédiaire pour utiliser sa formation. Dorénavant, il choisit sa formation en toute autonomie et en fonction de ses objectifs professionnels.

Descriptifs, images, prix, dates, lieux, notations, classements, avis d'utilisateurs

La plateforme Shake my Firm accompagne aussi ce mouvement. Partant du constat que l’offre est très inégale et les démarches administratives contraignantes, elle a cherché à casser les codes d’accès de la formation et s'est lancée dans un pari audacieux : faire en sorte que la formation puisse être accessible désormais en toute simplicité, d'un simple clic de smartphone et que se former devienne aussi simple que réserver un séjour en ligne.

C'est le travail auquel s'est consacrée une équipe pluridisciplinaire. Composée de formateurs, designers, développeurs, chefs de produits, marketeurs et communicants, elle a développé une plateforme digitale de désintermédiation de la formation. C'est un airbnb de la formation qui permet de cibler une formation dans un secteur d'activité, de compétence, de géographie en ayant en main, comme sur airbnb, le descriptif, les images, les prix, les dates et lieux, les notations, les classements, les avis d'utilisateurs.

Formateurs et coachs peuvent déjà s'inscrire avant l'ouverture en début d'été

L'ouverture de cette plateforme, actuellement en béta version, est prévue en juin ou juillet. Mais d'ores et déjà les formateurs et les coachs peuvent y rentrer leurs profils et bénéficier ainsi d'un nouvel accès aux demandeurs de formation.


Crédits Indigen
- Copyrights WebTimeMedias 2011