ShareThis

"La Tempête" au TNN de Nice : vivent les "footballeurs shakespeariens"!

"Les footballeurs shakespeariens, c'est une des plus belles choses au monde !" s'est exclamée Irina Brook, à la fin de la "première" de "La Tempête", une pièce de Shakespeare montée en co-production avec le club d'entrepreneurs Passionnément TNN de Benjamin Mondou. A la clé, le lancement d'une grande opération Shakespeare sur trois ans et d'une collaboration avec l'OGC Nice, dont les footballeurs stars se sont prêtés au jeu d'interpréter des répliques phares du dramaturge anglais.

Très symbolique cette image prise à la fin de la "première" de "La Tempête", la pièce "testament" de Shakespeare, hier soir au TNN de Nice. Sont ainsi réunis sur la scène (à gauche sur la photo @webtimemedias) les comédiens de la troupe des Eclaireurs du TNN et Renato Giuliani, et, ce qui est moins évident, les joueurs stars de l'OGC Nice (sur la droite) avec au milieu Irina Brook, la directrice du TNN et Benjamin Mondou, le président du Club d'entrepreneurs Passionnément TNN. Ce sont ces deux derniers qui ont établi un lien fort entre les deux univers du football et du théâtre.

Shakespeare à fond !

Dans la façon dont elle est produite, la pièce représente déjà une "première". Il s'agit en effet d'une co-production avec Passionnément TNN qui a participé au financement de l'opération. Mais la grande originalité tient dans cette volonté d'ouvrir le théâtre à un public plus large comme celui des scolaires et également celui du sport de haut niveau. Une participation qui ne se limite pas à assister à une représentation. Loin de là. Au cours de la soirée d'hier a d'ailleurs été projeté le clip dans lequel les joueurs, la star Mario Balotelli compris, ont face à la caméra découvert ou redécouvert des répliques fameuses du dramaturge anglais qu’ils ont ensuite interprétées.

Alors que vient de s'ouvrir le festival Shake Nice ! (du 24 janvier au 11 février) avec d'autres pièces shakespeariennes à la clé (Le songe d'une nuit d'été, Roméo et Juliette…), une conférence, une exposition, Irina Brook a insisté sur l'ampleur du projet. "Il ne s'agit pas d'une ou deux pièces de théâtre. C'est Shakespeare à fond !" Avec un programme qui, avec l'aide de Passionnément TNN et de la ville de Nice, s'étale sur trois ans. "Nous allons monter de nouvelles pièces et en 2020, nous allons faire un énorme festival dans la grande salle du TNN. Les sièges seront enlevés et, comme au Globe Theatre de Londres du temps de Shakespeare, les spectateurs assisteront à la représentation debout."

Et de saluer la participation de l'OGC Nice à ce retour vers un théâtre populaire dont Shakespeare reste l'incarnation. "Les footballeurs shakespeariens, c'est une des plus belles choses au monde !" s'est aussi enthousiasmée Irina Brook. Christian Estrosi, maire de la ville et Jean-Pierre Rivère, qui assistaient à cette "première", s'en sont déclarés tout à fait d'accord.


Post new comment

  • Web page addresses and e-mail addresses turn into links automatically.
  • Lines and paragraphs break automatically.

Plus d'informations sur les options de formatage

Image CAPTCHA
Entrez les caractères (sans espace) affichés dans l'image.
Crédits Indigen
- Copyrights WebTimeMedias 2011