ShareThis

Le 2ème Festival des Jardins de la Côte d’Azur décerne ses prix

"Au-dessus des immortelles", jardin Albert 1er à Nice, "Les fenêtres de Matisse" dans les jardins de la Villa Rothschild à Cannes, "Confie-les au vent" et "D'une rive à l'autre" dans la pinède Gould à Juan : ce sont les quatre jardins éphémères qui portent le mieux les "Rêves de Méditerranée", thème du Festival. Les 15 jardins éphémères en concours et les 8 hors concours restent visibles jusqu'au 28 avril.

"Les rêves de Méditerranée" ! Sur ce thème, la 2ème édition du Festival des Jardins de la Côte d’Azur invite le grand public à voyager autour du bleu étincellant de notre mer à travers des créations paysagères installées dans des lieux emblématiques des 5 communes partenaires d’Antibes – Juan-les-Pins, Cannes, Grasse, Menton et Nice. Cette année, ce sont 15 projets qui ont concouru (contre 10 lors de la 1ère édition). Quatre prix (contre 3 lors de l’édition précédente) ont aussi été remis samedi 30 mars, jour de l'ouverture de ce festival, dans les jardins de la Villa Eilenroc au cap d'Antibes, l'un des plus beaux parcs de la Côte. (Photo DR : lors de l'inauguration avec Jean Mus et Marina Picasso).

Jusqu’au 28 avril, le public pourra découvrir dans ces 5 communes, ces 15 jardins de 200 m² et 8 autres "hors concours", dont le "Tapis volant" au Jardin Albert Ier à Nice, jardin réalisé spécialement par Stéphane Marie, animateur de l’émission "Silence, ça pousse" sur France 5.

  • Le "Prix du jury presse" a été attribué à Marguerite Ribstein et Grégory Cazeaux du collectif Ma.Gy, jardin "Au-dessus des immortelles" installé au cœur du jardin Albert 1er à Nice. Un jardin sauvage, inspiré des milieux de garrigue, qui stimule les cinq sens et apporte aux villes des espaces de nature autonomes.
  • Le "Prix du jury professionnel" est revenu à Damien Abel et Thibaut Jeandel, pour leur création "Les fenêtres de Matisse" installée au sein du jardin de la Villa Rothschild, la bibliothèque municipale de Cannes. Dédié à Henri Matisse, ce jardin est une invitation à la déambulation, à l’ombre des glycines, à travers les palissades bleues d’une villa imaginaire.
  • Le "Prix GREEN Deal" a été alloué à Giorgio Broccardo, Daniela Donisi, Fabrizio Duca, et Riccardo Bianchi, pour le jardin "Confie-les au vent" installé au sein de la Pinède Gould à Antibes–Juan-les-Pins. Leur récit conceptuel est une invitation à interpréter la mer Méditerranée comme un rêve de couleurs et de parfums à travers un voyage dans la mer de feuillages, d’écorces et de fleurs endémiques de la nature de l’arc provençal-Ligure.
  • Le "Prix du jury officiel" a été remis à Sylvère Fournier et son équipe de Passion Jardin, pour leur œuvre "D'une rive à l'autre" installée au sein de la Pinède Gould à Antibes–Juan-les-Pins. Ce jardin amène le public dans un voyage autour de la Méditerranée, d’une rive à l’autre, du Nord au Sud, de la Provence au Maghreb, d’un paysage provençal, bordé d’oliviers, de lavandes et de pierres sèches vers un horizon où se côtoient les dunes de sables, palmiers et agrumes caractéristiques des côtes africaines.

Les prix ont été remis lors d’une cérémonie qui s’est tenue à la Villa Eilenroc à Antibes par Charles-Ange Ginésy, président du Département, Marina Picasso, présidente du Jury et marraine de l’évènement, Sylvie Ligny, présidente de l’Association des Journalistes de Jardin et d’Horticulture, et Catherine Muller, présidente de l’UNEP, en présence de Jean Leonetti, maire d'Antibes, d’Eric Pauget, député, de Jean Mus, architecte paysagiste, président du comité technique de sélection du concours et ambassadeur du Festival.


Crédits Indigen
- Copyrights WebTimeMedias 2011