ShareThis

Le bal de la 5G est ouvert en Corée du Sud et aux Etats-Unis

Si Monaco aura été le premier Etat du monde à s'équiper entièrement en 5G avec son partenaire chinois Huawei (l'ouverture s'était faite en septembre 2018), son opérateur Monaco Telecom n'aura pu guère mettre concrètement la 5G en service faute de smarphones fonctionnant avec la 5G. C'est donc la Corée du Sud qui ouvre le ban aujourd'hui alors que Samsung lance parallèlement son nouveau Galaxy S10 5G. Par l'intermédiaire de trois opérateurs sud-coréens, il est proposé ainsi ce vendredi, sur l'ensemble du territoire, l'accès à la cinquième génération de la téléphonie mobile. Un jour historique.

Une mise en service partielle, destinée à une poignée d'utilisateurs, avait d'ailleurs été programmée deux jours auparavant pour permettre à la Corée de ne pas être devancée par les Etats-Unis. Le géant américain Verizon a en effet embrayé la 5G sur Chicago et Minneapolis, aujourd'hui quelques heures après la Corée. Le bal de cette nouvelle révolution mobile est désormais ouvert. Pour la France, alors que les fréquences n'ont pas encore été attribuées, il faudra attendre l'an prochain.

A noter que Motorola revendique aussi d'être le premier à avoir commercialisé un smartphone 5G. "Le 3 avril 2019, le moto z3, combiné au moto mod 5G, est devenu le premier smartphone commercialisé au monde à se connecter à la 5G, lorsque Verizon a allumé son réseau 5G Ultra Wideband", indique le groupe américain dans un communiqué. Et d'ajouter que "quarante-six ans jour pour jour, après que le Motorola DynaTAC 8000X ait été utilisé pour passer le premier appel téléphonique mobile au monde, les consommateurs ont pu accéder au premier réseau commercial 5G en utilisant le moto z3 et moto mod 5G"….


Crédits Indigen
- Copyrights WebTimeMedias 2011