ShareThis

Le collectif "MySophiaAntipolis" demande un moratoire sur OpenSky

Alors que les travaux de terrassement ont débuté pour la construction d'OpenSky à l'entrée ouest de la technopole, dans la zone des Clausonnes de Valbonne, le collectif MySophiaAntipolis demande dans une lettre ouverte un moratoire sur le centre commercial et l'initiation d'une consultation publique sur le sujet. Le collectif était déjà à l'origine d'une pétition qui, lancée à l'automne dernier, a recueilli près de 14.000 signatures.

La construction du centre commercial OpenSky à Valbonne, dans la zone des Clausonnes, sera-t-elle la pomme de discorde de l'année 2019 sur Sophia Antipolis? Déjà, en fin d'année dernière, une pétition, lancée sur le thème de "Opposition au Centre Commercial Open Sky - Valbonne / Sophia Antipolis", avait recueilli près de 14.000 signatures. Mais alors que les travaux de terrassement ont débuté, le collectif "MySophiaAntipolis" en a appelé cette fois au président de la CASA, Jean Leonetti(Photo @DR : les futurs immeubles de Nice-Méridia).

Il lui a été demandé, dans une lettre ouverte publiée fin décembre, un moratoire sur le centre commercial OpenSky. Ce projet de 90.000 m2 de commerces et de bureaux, les opposants le présentent comme "pharaonique" sur 16 hectares, avec "100.000 tonnes de béton". Mais surtout, ils l'estiment inutile pour les usagers de la technopole, porteur de menaces pour le trafic routier et d'autres nuisances comme des effets induits sur le commerce de centre-ville, point sur lequel il a reçu le soutien du maire de Cannes David Lisnard.

"Comment pouvez-vous décemment accorder un permis d'exploitation à un projet générant 22.000 visiteurs par jour, dans une zone aux axes routiers déjà totalement saturés comme Sophia ? Ceci correspond, d'après le permis de construire, à 3.700 véhicules supplémentaires par heure, en heure de pointe, soit au moins le doublement du trafic de la route du Parc !" écrit le collectif.

"Le permis de construire évoque un "report du trafic sur les axes routiers plus concurrentiels". En clair, les routes seront tellement saturées le soir en heure de pointe, que les usagers seront forcés de contourner Sophia, allant à leur tour saturer d'autres axes. Comment pouvez-vous imaginer un instant que les salariés de Sophia, déjà excédés par les bouchons, accepteront une telle dégradation de leur cadre de vie ?". Et d'estimer que les bénéfices en termes de fluidité de circulation qu'apporterait le bus-tram seraient "intégralement pulvérisés par la marée de trafic générée par OpenSky".

Les opposants à OpenSky font valoir également l'impact climatique qu'aura ce "parc de la consommation", l'augmentation de la pollution aux particules fines apportées par le trafic supplémentaire, l'augmentation du risque d'inondation par "l'artificialisation de 6 hectares supplémentaires dans le bassin versant de la Brague". En conclusion, le collectif demande aussi à bloquer au plus vite les travaux et à initier une consultation publique sur ce sujet. A défaut, il compte organiser lui-même un large référendum auprès des usagers de Sophia. La bataille d'OpenSky (projet rebaptisé depuis Les Clausonnes) semble cette fois engagée.

  • Lire la lettre demandant le moratoire. Les commentaires sont également très significatifs de ce que ressentent et expriment les usagers. Certains ne manquent pas de rappeler que "l'enquête publique menée en 2016 a récolté 11 avis positif contre 41 avis défavorables, dont 4 associations, 6 élus et le Maire de Mougins."
  • On trouvera sur MySophiaAntipolis.org, une liste des projets de BTP sur Sophia

Crédits Indigen
- Copyrights WebTimeMedias 2011