ShareThis

Le décès du compositeur niçois Francis Lai : souvenez-vous du "Ba da ba da ba da"

"C’est avec une immense peine que j’apprends le décès de Francis Lai, ce grand compositeur niçois". C'est par ces mots que Christian Estrosi, maire de Nice, aura été mercredi le premier a annoncer le décès de Francis Lai, 86 ans, l'un des enfants de la ville. Un compositeur dont tout le monde garde les musiques en tête : le célèbre "Ba da ba da ba da" du film "Un homme et une femme" de Claude Lelouch avec des paroles de Pierre Barouh, la musique d'"A Bicyclette" chanson fétiche d'Yves Montand, celle de "Love Story", pour laquelle il a reçu l’Oscar de la meilleure musique en 1970. Mais tout au long de sa carrière, ce sont des musiques de plus de 100 films et de 600 chansons qu'il aura composées. Dernièrement, il aura encore travaillé sur de nouveaux enregistrements pour la suite du film culte "Un Homme et une Femme", actuellement en tournage.

"La Ville de Nice va lui rendre hommage. Je proposerai prochainement à sa famille de donner son nom à un lieu emblématique de notre cité", a annoncé Christian Estrosi dans son communiqué. Bien d'autres hommages ont été rendus à Francis Lai. Pour l'exemple, au niveau national, le "tweet " de Franck Riester,  le ministre de la Culture : "Avec seulement quelques notes, Francis Lai avait ce don de rendre de grands films plus beaux, plus bouleversants encore". Sur la Côte, celui de Charles-Ange Ginesy, président du Département. " Enfant de Nice, fils d’horticulteurs de la corniche des Oliviers, dès l’âge de 6 ans Francis Lai a appris l’accordéon chez ses parents. C’est la maitrise de cet instrument qui marqua le début de son aventure de compositeur de musique de films. Jouant de l'accordéon pendant qu’il attendait pour un emploi de figurant, c’est alors qu’il fut remarqué par Claude Lelouch. Le succès fut au rendez-vous avec "Un homme et une femme", nominé aux oscars. "


Crédits Indigen
- Copyrights WebTimeMedias 2011