ShareThis

Le Festival de Cannes fantôme de 1939 ressuscité à Paris

Le retour du Festival fantôme! Avec la projection de douze films de la sélection officielle de 1939 au cinéma Saint-André des Arts à Paris du 1er au 7 mai, des passionnés ont voulu ressusciter le premier Festival de Cannes mort-né pour cause de guerre,. "Le 1er septembre 1939, tout était prêt à Cannes pour accueillir la toute première édition du festival international de cinéma" rappelle ainsi le Huffpost. "Quinze pays avaient répondu présents, le peintre Jean-Gabriel Domergue avait créé une affiche, Louis Lumière devait présider le jury et des dizaines de vedettes américaines étaient déjà arrivées sur la Croisette après une traversée de l’Atlantique en paquebot".

Sur les 30 films de la sélection de l'époque, tous n'ont pas été retrouvés, mais douze ont pu être retenus pour ce retour 2019 . Au programme, note le Huffpost “L’Enfer des anges” de Christian-Jacque, “Mr Smith au Sénat” de Frank Capra, “La Charrette fantôme” de Julien Duvivier ou encore “La Peste blanche” de Bilá Nemoc. Quant au film qui devait ouvrir hors compétition ce Festival 1939, piqure de rappel de l'actualité, il s'appelle “Le Bossu de Notre-Dame” de William Dieterle avec Charles Laughton dans le rôle de Quasimodo. Symboliquement, il a été retenu comme le film de clôture.


Crédits Indigen
- Copyrights WebTimeMedias 2011