ShareThis

Le Figaro : interdit de mourir au Lavandou...



Le quotidien Le Figaro, place à sa Une du jeudi 21 septembre, cette histoire pagnolesque qui se déroule au Lavandou et qui ressort d'un bras de fer entre le maire de la station balnéaire varoise, Gil Bernardi, et une association d'écologistes, l'ADBEL (Association de défense de l'environnement Bormes-Le Lavandou). Le maire vient en effet de prendre un arrêté municipal pour le moins incongru : il est désormais interdit, sous peine de poursuites, de mourir dans la commune. Un arrêté qui vise bien sûr à provoquer. L'association écologiste a bloqué pour cause de défense de l'environnement, la création d'un nouveau cimetière dans le quartier de Saint-Clair, cimetière marin qu'aurait pu chanter Brassens. Le cimetière actuel étant saturé et la situation n'évoluant pas depuis quatre ans, le maire, faute de pouvoir enterrer les défunts, à interdit aux vivants de mourir. On en serait presque à souhaiter qu'ils puissent se soumettre à l'injonction municipale...


Crédits Indigen
- Copyrights WebTimeMedias 2011