ShareThis

Le G20 YES (Young Entrepreneur Summit) à Nice, en parallèle au G20 de Cannes

En marge du G20 qui mettra Cannes sous les feux planétaires les 3 et 4 novembre prochain, le G20 des jeunes entrepreneurs se tiendra à Nice du 31 octobre au 2 novembre. L'occasion pour 400 entrepreneurs les plus emblématiques des pays du G20, dont 60 Français, de souligner l'importance de l'écosystème entrepreneurial dans la croissance, la prospérité et la compétitivité d'une nation.

Plusieurs événements d'envergure planétaire s'annoncent sur la Côte d'Azur autour du G20 des 3 et 4 novembre à Cannes. Ainsi, la 3ème édition du G20 YES (Young Entrepreneur Summit), le sommet annuel international qui rassemble les entrepreneurs les plus emblématiques des pays du G20, a choisi Nice cette année. Elle s'y tiendra du 31 octobre au 2 novembre en parallèle au sommet du G20 des Chefs d’Etats. Quelque 400 entrepreneurs, âgés de 18 à 45 ans, y seront réunis pour finaliser des propositions qu'ils remettront le 3 novembre aux Chefs d’Etat du G20. Des propositions destinées à aider les jeunes à devenir "entrepreneurs de leur destin".

Les mesures qu'ils proposeront visent à montrer que l'entreprenariat constitue, tant dans les pays émergents que dans les pays développés et vis-à-vis des jeunes en particulier, la première clé pour sortir de la crise et le meilleur atout pour façonner l’économie du 21ème siècle d’un monde innovant, durable et solidaire. Elles répondront à l'enjeu stratégique de mobilisation de toutes les ressources pour faire grandir les entrepreneurs, en soulignant combien l’écosystème entrepreneurial est le premier déterminant de la croissance, de la prospérité et de la compétitivité d’une nation.

"Au travers du G20 YES, une force entrepreneuriale se met en place depuis 2007 au niveau mondial, qui constitue le début d'un mouvement de fond de grande ampleur", observe Grégoire Sentilhes, président du G20 YES et de l'association Les Journées de l’Entrepreneur, et président de NextStage. "L'audace des entrepreneurs, leur capacité à innover, à créer des emplois et à se développer à l’international, l'agilité des PME face aux enjeux de la mondialisation, notre capacité à les financer et à investir en eux : telles sont les clés pour dessiner les contours de l’économie du 21ème siècle que nous souhaitons", ajoute-t-il. Pour lui, ce G20 YES "constitue aussi une occasion unique pour la France de montrer que le mot 'entrepreneur', d’origine française et employé dans le monde entier, est plus vivant et moderne que jamais".

Après les éditions de Toronto et de Séoul, la France est le troisième pays à accueillir le G20 YES, avec le soutien officiel du Président de la République Française, Nicolas Sarkozy - qui présidera également le sommet du G20 des Chefs d’Etats. A Nice, 60 entrepreneurs, dont 40% de femmes, et 60% venus de province, représenteront la France. Auto-entrepreneurs, entrepreneurs ou créateurs d’Entreprises de taille intermédiaire présents à l’international, ils proviennent de l'industrie (pour 12% d'entre eux), du commerce ou des services.

Ils ont été sélectionnés par un jury prestigieux parmi plus de 700 candidatures mises en avant par 114 réseaux d’entrepreneurs pour être les porte-drapeaux de l’écosystème entrepreneurial français. Leurs noms ont été dévoilés en présence de Christine Lagarde le 16 juin dernier lors de Planète PME. Parmi eux, celui d'un chef d'entreprise azuréen : Jean-Yves Courtois, Pdg d'Orolia, une entreprise high tech de Sophia, leader dans les technologies du temps-fréquence.

Ces entrepreneurs seront rejoints le dernier jour du G20 YES par 1000 personnes qui participeront à la conférence internationale clôturant le sommet, animée par des speakers dont la renommée entrepreneuriale a dépassé les frontières. "L'ambition du G20 YES est de montrer le rôle vital des entrepreneurs dans l'innovation, la création d'emplois et la croissance", conclut Jean-Louis Grégoire, Directeur Général du G20 YES.


Crédits Indigen
- Copyrights WebTimeMedias 2011