ShareThis

Le Parc du Mercantour au Top 10 des destinations responsables

Pas besoin d'aller au bout du monde pour découvrir l'un des plus beaux espaces d'écotourisme. Par la préservation de son exceptionnelle biodiversité, le Parc du Mercantour a été classé par "Le Parisien" au Top 10 des destinations touristiques mondiales les plus responsables. Il s'y trouve aux côtés de Bornéo, Madagascar, le Costa Rica, l'Ile de la Réunion, l'Atlas marocain, la Tanzanie…

Inutile d'aller au bout du monde pour pratiquer l'écotourisme. Vous pouvez trouver, à une centaine de kilomètres du bleu de la Côte d'Azur, l'un des plus riches espaces naturels de France métropolitaine par sa biodiversité : le parc national du Mercantour. Cette spectaculaire liaison entre les Alpes et la Méditerranée offre un patrimoine exceptionnel par la proximité des montagnes avec la mer et des influences climatiques à la fois méditerranéennes, alpines et continentales. Une formidable biodiversité qui a été préservée et qui lui vaut d'être placé parmi les 10 destinations touristiques mondiales les plus responsables dans le classement que vient de sortir le quotidien "Le Parisien" (Le top 10 des destinations responsables).

Plus de 2.000 espèces de plantes

"Des oliviers aux alpages, des forêts de mélèzes aux cimes enneigées, le Mercantour abrite une faune, une flore (plus de 2000 espèces de plantes, dont 220 considérées comme très rares et 40 qui n'existent nulle part ailleurs) et des paysages d'une richesse et d'une variété rare", écrit Le Parisien. "Sans oublier la vallée des Merveilles, autour de Tende et du mont Bégo, parsemée de lacs et de splendides gravures rupestres, datant de 3000 ans avant Jésus-Christ."

Dans ce classement, le Parc du Mercantour se trouve en excellente compagnie. Les autres sites concernées : Costa Rica (parcs nationaux et réserves naturelles), Brésil (la région de Bonito), Madagascar (la diversité biologique), les montagnes de l'Atlas au Maroc (hébergements natures), Le Bénin (un lieu authentique), Bornéo (programme de forestation), l'Ile de la Réunion (biodiversité), La Mongolie (tourisme engagé) et enfin La Tanzanie (immersion éco-responsable). Un signe encourageant pour la candidature du Parc national du Mercantour à l'inscription au Patrimoine Mondial de l'Humanité de l'UNESCO.

Ce n'est pas la première fois que le Parc azuréen est au tableau d'honneur. Pour l'exemple, l'an dernier il figurait dans le Top 10 des plus beaux espaces protégés de la planète des médias Lonely Planet, yahoo.com  et liberation.fr.

Un travail au long cours de protection et de sensibilisation

Pour les responsables du parc, cette nouvelle reconnaissance est le résultat d'un travail au long cours engagé avec le Parco Alpi Marittime en Italie, jumelé au Mercantour. En effet, les actions de protection de la faune sauvage, de sensibilisation au public doivent permettre à tous de s'approprier le Parc national du Mercantour, en le respectant pleinement. Ce qui a permis aux deux parcs d'obtenir la Charte Européenne de Tourisme Durable d'Europarc.

Le Parc national du Mercantour travaille d'autre part en étroite collaboration avec son réseau d'opérateurs impliqués dans l'écotourisme (plus d'une centaine). Cet été 2015 a vu la création des "Nature Expériences", activités, séjours et prestations du réseau Mercantour Ecotourisme (+d'infos sur www.mercantourecotourisme.eu). Prochainement, l'attribution de la marque Esprit Parc National Mercantour à une quinzaine de ces opérateurs sera l'aboutissement d'une démarche de qualification autour de valeurs fondatrices (www.espritparcnational.com).


Post new comment

  • Web page addresses and e-mail addresses turn into links automatically.
  • Lines and paragraphs break automatically.

Plus d'informations sur les options de formatage

Image CAPTCHA
Entrez les caractères (sans espace) affichés dans l'image.
Crédits Indigen
- Copyrights WebTimeMedias 2011