ShareThis

Le réseau des CCI PACA se mobilise pour la Nouvelle Ligne Ferroviaire

Tous pour la Nouvelle Ligne Ferroviaire ! Alors que la CCI Nice Côte d'Azur organise demain mardi 22 janvier une première mobilisation des socioprofessionnels azuréens, les CCI de Provence-Alpes-Côte d’Azur ont décidé d'entrer en action pour mobiliser les partenaires au niveau local, régional et national, afin de défendre le projet de NLF (Nouvelle Ligne Ferroviaire) devant la Commission "Mobilité 21", qui doit rendre son rapport en avril au Ministère des Transports. Elles estiment qu'un consensus des élus et de la société civile, fort et audible en faveur du projet, est indispensable et rappellent que l'’avenir de notre territoire en dépend. Aussi, au cours des trois mois à venir, les élus des CCI de PACA engageront des démarches auprès des élus locaux et des acteurs socio-économiques, du Comité de Pilotage de la NLF, des parlementaires et de la Commission "Mobilité 21" mise en place par le Ministère des Transports.

Un nouveau concept d'aménagement intégré

Il y a en effet urgence. Menacée d’être exclue des projets prioritaires du Schéma National de Mobilité Durable (SNMD), la LGV PACA fait place à la NLF PACA, un nouveau concept d’aménagement intégré qui devrait convaincre la Commission désignée par l’Etat pour réexaminer le dossier. Ses atouts : un financement réaliste et réalisable, le parti-pris de ne pas imposer la très grande vitesse à tout prix sur toute la ligne, un phasage des opérations (première période 2018-2028) centré sur la réponse rapide aux besoins quotidiens des habitants et des entreprises, le maintien à long terme de l’objectif d’un arc ferroviaire méditerranéen performant, doublant la ligne historique littorale. S'y ajoutent le désengorgement prioritaire des nœuds ferroviaires "est" et "ouest " ainsi qu'une vision de cette NLF comme la clef de voûte indispensable des futurs réseaux multimodaux de transports urbains des deux métropoles étendues de la région. 

"La NLF PACA, soutenue à 80% par les habitants de la région (sondage IFOP) et par toutes les CCI de Provence-Alpes-Côte d’Azur doit créer un large consensus pour la poursuite de ce projet crucial pour notre région, en commençant par les points névralgiques des aires métropolitaines Marseille Provence et Nice Côte d’Azur.  Sans cela, l’asphyxie de nos réseaux routiers et ferrés est garantie à l’horizon 2020", écrivent les CCI dans un communiqué commun. 

Le phasage de la NLF défendu par les CCI de PACA, c’est en priorité :

  • La traversée de Marseille en tunnel avec une gare à 4 voies à quai sous Saint-Charles
  • La 4ème voie dans la Vallée de l’Huveaune
  • Une ligne nouvelle de l’Est Var à l’Aéroport Nice Côte d’Azur avec trois gares à réaliser.

Crédits Indigen
- Copyrights WebTimeMedias 2011