ShareThis

L'école d'ingénieurs ECAM EPMI ouvre son antenne à Grasse

Le campus grassois accueille mardi 17 septembre à 14 heures sa nouvelle école d'ingénieurs avec l'ouverture de l'antenne de l'ECAM EPMI orientée vers les thématiques du génie industriel, du génie électrique, de l’énergie et de la ville de demain. D'ici 2025, il est prévu d'y former 300 élèves dont 60 ingénieurs diplômés par an en formation initiale sur la thématique spécifique Energies/ Ville du Futur.

Grasse ouvre son école d'ingénieurs et enrichit ainsi son campus naissant. L'ECAM EPMI, école de Cergy Pontoise orientée vers les thématiques du génie industriel, du génie électrique, de l’énergie et de la ville de demain avait annoncé l'an dernier sa volonté d'ouvrir une antenne dans la cité des parfums. Cette arrivée se concrétisera mardi 17 septembre à 14 heures avec la cérémonie d'ouverture de l'école à l'espace Jacques-Louis LIONS, (4 traverse Dupont). Il s'agira de former des ingénieurs généralistes, ouverts sur le monde et en phase avec les réalités industrielles.

Créée il y a 25 ans à l’initiative de quatre grands groupes (EDF, SCHNEIDER, PHI­LIPS et PSA), et de l’Institut Catholique de Paris, ECAM-EPMI se présente comme une école emblématique de son temps. Habilitée par la CTI (Commission des Titres d’Ingénieurs) depuis 1996, reconnue par l’Etat et membre de la CGE (Conférence des Grandes Ecoles), elle accueille près de 800 élèves-ingénieurs sur son site parisien, dispose de ses propres structures de recherche (5 plateformes expérimentales et un centre de calcul) et entretient des partenariats avec de prestigieuses universités étrangères (MIT, UCLA, Queen’s University, Uni­versity of Sao-Paulo, etc.) et de nom­breux centres de R&D industriels (EDF, Renault, PSA, Valéo, etc.). Dans le peloton de tête des écoles d’ingénieurs à préparation intégrée, ECAM-EPMI accélère aujourd'hui son développement pour répondre aux besoins des entreprises et relever les défis du monde de demain.

En s’installant à Grasse, elle souhaite attirer des étudiants et des compétences sur le territoire des Alpes-Maritimes, de la Région Sud et de la Méditerranée au sens large. D’ici 2025, son antenne de Grasse prévoit de former environ 300 élèves dont 60 ingénieurs diplômés par an en formation initiale sur la thématique spécifique Energies/ Ville du Futur. Bienvenue!


Crédits Indigen
- Copyrights WebTimeMedias 2011