ShareThis

Législatives : combat de femmes dans la 9ème circonscription

Les élections législatives dans le 9ème circonscription des Alpes-Maritimes devraient se transformer en un combat de femmes. La Maire du Cannet Michèle Tabarot partira avec les faveur du pronostic mais, face à elle, la socialiste Marie Louise Gourdon et la candidate du Front National Marlène Orfila chercheront au moins à la contraindre à un second tour dans une circonscription qui a été remodelée et ne comporte plus que 3 cantons : ceux du Cannet, de Mougins et de Grasse Sud.

 

Michèle Tabarot (UMP) Marie-Louise Gourdon (PS) et Marlène Orfila (FN) candidates dans la 9ème circonscription des Alpes-Maritimes

Si la parité n’est pas encore pleinement respectée lors des élections législatives qui se dérouleront dimanche, les principaux acteurs de la 9ème circonscription des Alpes-Maritimes seront des femmes. Députée depuis 2002, la Maire du Cannet Michèle Tabarot partira avec les faveurs du pronostic dans une circonscription qui a été remodelée et ne comporte plus que 3 cantons : ceux du Cannet, de Mougins et de Grasse Sud.  Proche de Jean François Copé, Michèle Tabarot misera sur sa solide implantation au Cannet, ainsi que sur l’excellent score réalisé par l’UMP dans la circonscription lors des dernières présidentielles puisque Nicolas Sarkozy y a obtenu 65,66% des suffrages.

Un possible second tour

Face à elle, deux autres femmes chercheront au moins à la contraindre à un second tour. Tout d’abord, la socialiste Marie-Louise Gourdon, l’adjointe au Maire de Mouans-Sartoux, qui a été élue en 2008 dans le canton de Mougins. Elle souligne d’ailleurs que 2 des 3 cantons de la circonscription sont détenus aujourd’hui par la gauche et peut tabler sur le mécontentement suscité par certains dossiers chauds du territoire comme l’intercommunalité ou l’implantation d’un incinérateur. De son coté, Marlène Orfila du Front National espère aussi être au second tour, forte des plus de 22% obtenus par Marine Le Pen au premier tour des présidentielles. Son handicap est d’être beaucoup moins connue des électeurs que ses deux rivales, mais elle compte bien surfer sur une vague bleu marine.


Crédits Indigen
- Copyrights WebTimeMedias 2011