ShareThis

Les 9 start-up azuréennes que Région Sud emmène à VivaTech Paris

Bioceanor, Inalve, IoThink Solutions, Nodeus, O'Sol, RGX Systems, Sensoria Analytics, Skavenji et Volumic 3D, font partie de la délégation de 36 start-up régionales que la Région Sud emmène à la 4ème édition de VivaTech, à Paris du 16 au 18 mai.

La Région Sud veut que ses start-up puissent s'engoufrer et exposer dans les grands salons internationaux. En nombre. Comme elle l'a fait en tout début d'année pour le CES Las Vegas, elle emmènera une importante délégation de start-up à Vivatech à Paris du 16 au 18 mai. Au total 36 start-up régionales qui participeront à la 4e édition VivaTech et pourront exposer leurs solutions et produits innovants sur un stand de 400 m2 nommé le Lab’ d’Open Innovation. Une forte présence dans un salon de l'innovation devenu phare (100 000 visiteurs, 125 nationalités représentées et 300 conférenciers) qui a été assurée en partenariat avec les Métropoles Aix-Marseille Provence, Nice-Côte d’Azur et Toulon Provence Méditerranée.

Trois thématiques ont été retenues : Green Tech, Blue Tech, et Intelligence Artificielle appliquée à la santé. C'est suivant ces thèmes qu'a été bâtie la liste des 36 start-up participantes présentées en début de semaine à l'Hôtel de Région à Marseille. Parmi les jeunes pousses qui partent avec la Région Sud à VivaTech, neuf sont azuréennes  :

  • Bioceanor (Grasse). Dédiée au marché de la “blue economy”, elle propose la première station météo sous-marine connectée dotée d’intelligence artificielle ainsi que des produits et services innovants.
  • Inalve (Nice). A partir d'un procédé de production d'une farine de microalgues aux propriétés exceptionnelles qu'elle a développé au laboratoire d’océanographie de Villefranche-sur-Mer, la start-up compte apporter une solution écologique au problème de l'alimentation animale. Et répondre ainsi aux besoins alimentaires croissants de la population mondiale. Inalve vient de lever 1,6 M€.
  • IoThink Solutions (Cagnes-sur-Mer). Elle accompagne les entreprises dans le déploiement de leur projet de connectivité avec des solutions IoT complètes et sur-mesure.
  • Nodeus (Cagnes-sur-Mer). application mobile sécurisée à destination des ayant-droits pour sécuriser une personne dépendante ou isolée
  • O’Sol (Cannes). Elle a développé un générateur solaire mobile, déployable et intelligent. Par un simple geste, Kino déploie ses panneaux solaires automatiquement et suit le soleil à la manière du tournesol. Grâce à ses batteries, il permet d’être alimenté en électricité la nuit comme la journée.
  • RGX Systems (Sophia-Antipolis). Leader dans les caméras embarquées sur agroéquipement, elle a développé des caméras connectées, capables de détecter et prédire les maladies de la vigne, grâce à l’Intelligence Artificielle.
  • Sensoria Analytics (Vence). Elle propose des solutions innovantes dans le domaine de la e-santé en mixant optique, électronique, électromécanique et intelligence artificielle.
  • Skavenji (Nice). Sa SkavenjiBox se branche chez soi, au bureau ou dans une salle de classe, et permet à n’importe qui de produire et consommer directement de petites quantités d’électricité issue de sources d’énergie "maison", artisanales voire issues de la récupération.
  • Volumic 3D (Nice). Un des très rares fabricants français d’imprimantes 3D hautes performances. Sa VOLUMIC Stream ULTRA SC est présentée comme la plus rapide, précise et polyvalente imprimante 3D du marché. Avec ses 50 matériaux imprimables, ses très grandes vitesses d’impression et sa qualité de finition hors norme, elle représente la nouvelle génération d’imprimantes 3D.

Crédits Indigen
- Copyrights WebTimeMedias 2011