ShareThis

Les Journées du Patrimoine sur le thème de l'art du partage

Les Journées Européennes du Patrimoine, ont lieu ce week-end, samedi 15 et 16 septembre. Les Alpes-Maritimes y participent largement. L'occasion de découvrir gratuitement les lieux publics ou privés, monuments, musées, édifices ou jardins qui ne sont pas ordinairement accessibles ou dont l'entrée est payante. Le point sur la 35ème édition azuréenne.

Pour ceux qui s'intéressent au patrimoine, c'est un rendez-vous à ne pas manquer : les Journées Européennes du Patrimoine. Elles auront lieu ce week-end, les samedi 15 et 16 septembre (elles démarrent dès aujourd'hui vendredi pour les scolaires) et permettront de visiter des lieux publics ou privés, monuments, édifices ou jardins qui, pour une part ne sont pas ordinairement accessibles à tout un chacun ou dont l'entrée est paysante comme les musées. Placée sous le thème de "L’art du partage", cette 35ème édition est "particulièrement forte en symbole, en cette année 2018 qui a été consacrée Année européenne du patrimoine culturel et qui marque par ailleurs le centenaire de la fin de la Première Guerre mondiale", relève Françoise Nyssen, ministre de la culture.

Comme chaque année, les villes des Alpes-Maritimes participent activement à l'opération. Quelques exemples.

A Nice, parmi les nouvelles découvertes à faire, s'inscrit la visite des volumes restitués de l'église des Franciscains, étape majeure de la renaissance de l'ensemble Saint-François. Les samedi 15 et dimanche 16 septembre de 10h à 17h (départ dernière visite), les portes de l’église des Franciscains seront ouvertes au public pour une visite commentée exceptionnelle des lieux (visite en condition chantier de restauration, église accessible aux PMR, enfants sous la responsabilité d’adulte). A noter aussi sur Nice la visite possible de deux lieux magiques : les deux sites de l'Observatoire de la Côte d'Azur, celui de Nice et celui de Calern à Caussols (inscription obligatoire). Trois possibilités parmi plus d'une centaine d'autres (téléchargez le programme complet sur Nice -Pdf).

Menton est célèbre pour ses somptueux jardins et ses bâtiments anciens. La ville propose ainsi la découverte de ses trésors naturels et architecturaux :

  • Jardin Fontana Rosa, Avenue Blasco-Ibañez
  • Jardin Serre de la Madone, 74 Val de Gorbio
  • Musée Jean Cocteau collection Séverin Wunderman, 2 Quai de Monléon
  • Musée de Préhistoire régionale, Rue Lorédan Larchey
  • Place Fontana
  • Jardins du Winter Palace et du Riviera Palace, 20 Avenue Riviera
  • Fondation Bariquand-Alphand, 41 Boulevard de Garavan

A Cannes, des sites privés mais aussi des sites dont l’entrée est habituellement payante (comme le Fort Royal et encore les expositions estivales municipales) ou dont l’entrée est interdite (citons le magnifique cloître de l’Abbaye de Lérins ou le terrifiant cachot des prisons royales), ouvrent leurs portes à cette occasions. Trois nouveautés sont à noter au programme parmi les 20 sites participants :

  • le château Font de Veyre (le samedi uniquement) où est installé le Conservatoire de musique de Cannes. Les visiteurs pourront en profiter pour découvrir les cours dispensés ce jour-là et essayer certains instruments ;
  • le lycée Carnot, établissement vénérable ayant accueilli tant de générations de Cannois et dont l’histoire remarquable sera contée lors de visites commentées de 30 minutes (le samedi uniquement)
  • l’école des Beaux-Arts de Cannes (ABAC) 2e rue du Barri au Suquet est l’ancienne école de la Castre. L’ABAC ouvrira ses portes le dimanche de 14h à 18h pour des visites libres du site et d’une exposition sur le thème du Japon (raku, peinture) en écho à celle présentée au musée de la Castre. Une jolie cérémonie du thé sera proposée à 15h, 16h et 17h30. Tel : 04.93.99.09.74. Ce site ayant été ajouté récemment, il n’est pas référencé dans la brochure.

Le programme de ce week-end est également étoffé à Grasse (téléchargez le programme en pdf), comme à Antibes (voir le programme

+ d'infos


Crédits Indigen
- Copyrights WebTimeMedias 2011