ShareThis

Livre : les banques, grands acteurs de l'émergence en Afrique

Les banques sont-elles en train de réveiller l'Afrique ? "Banque et Finance en Afrique : les acteurs de l’émergence", ouvrage collectif dirigé par Dhafer Saidane, enseignant chercheur à SKEMA Business School et Alain Le Noir, vient éclairer le rôle de la finance dans le développement actuel de l'Afrique.

Il y a un peu plus de quarante ans, on parlait du réveil de la Chine. Aujourd'hui, c'est fait pour la Chine, mais c'est du côté du continent africain, que les choses commencent à bouger. Présentée hier comme un continent perdu, l’Afrique connaît depuis plus d’une décennie une croissance supérieure à celle du reste du monde. La plupart des pays du continent appliquent des réformes dans tous les secteurs favorisant les mécanismes du marché, le désengagement de l’Etat et la vérité des prix. L’Afrique est donc un continent indiscutablement émergent. C'est le constat que fait le livre "Banque et Finance en Afrique : les acteurs de l’émergence", ouvrage collectif dirigé par Dhafer Saidane, enseignant chercheur à SKEMA Business School et Alain Le Noir et paru aux Editions Revue Banque.

Ce livre propose une synthèse rare, à jour et féconde, sur le rôle de la finance et en particulier des banques dans le financement et le développement de l’Afrique. La population africaine, d’environ 1 milliard d’habitants aujourd’hui, sera d’après des projections largement partagées, de près de 1,5 milliard en 2030 et 2 milliards en 2050, dont la moitié aura moins de 25 ans. En 2050, la population de l’Afrique sera supérieure à celle de la Chine et de l’Inde, et trois fois plus nombreuse que celle de l’Europe.

Mais ne nous voilons pas la face estiment les auteurs du livre : beaucoup reste à faire. Près d’un Africain sur deux vit toujours dans l’extrême pauvreté et les inégalités de revenu sur le continent demeurent les plus élevées du monde. Quelque 21 des 25 pays les plus pauvres du monde en 2014 se situent sur le continent africain. De plus, l’Afrique reste une économie essentiellement rurale caractérisée par un vaste secteur informel et une croissance portée principalement par les ressources naturelles.

Mais le débat des années 1970 entre afro-pessimistes et afro-optimistes devient caduc. Car le coeur du réacteur des économies africaines – le système bancaire - se porte de mieux en mieux. En effet les banquiers africains sont enthousiastes. Leurs systèmes bancaires se portent bien ! Les banques africaines, objet de cet ouvrage, ont réalisé un meilleur rendement en 2014 (24%), soit six fois le rendement moyen des banques européennes. La finance africaine et les banques en particulier ont connu des mutations importantes ces vingt dernières années. Ces changements ont aiguisé la concurrence et ont incité les banquiers à développer des stratégies innovantes reposant sur une logique industrielle et de nouveaux métiers liés aux NTIC.

Autour de ce nouveau contexte, le collectif a cherché à répondre à une batterie de questions. À quoi ressemble le paysage africain ? Quelles sont les stratégies suivies par les grandes banques africaines ? Quel est l’avenir du panafricanisme bancaire ? Quels sont les grands défis pour le régulateur bancaire africain ? Quels sont-ils pour les banques africaines pour les trente prochaines années ? Repli ou expansion des banques étrangères en Afrique ? Le livre aborde aussi des aspects réglementaires et leur degré d’adaptation au système financier africain.

L’ouvrage, préfacé par Christian de Boissieu, professeur à Paris 1 et Arnaud de Bresson, délégué général de Paris-Europlace, s’adresse aux cadres et dirigeants de la banque, aux décideurs publics, aux étudiants de Master qui se spécialisent dans la banque, aux élèves des grandes écoles et écoles de commerce et de Science po ainsi qu’à tous ceux qui souhaitent découvrir ou mettre à jour leur connaissance sur l’Afrique et en particulier sur ses circuits financiers.

  • "Banque et Finance en Afrique : les acteurs de l’émergence" dirigé par Dhafer Saidane, et Alain Le Noir. Editions Revue Banque 37 € - 15.5 x 24 cm – 410 p - ISBN 9782840017967. A noter que Dhafer Saidane, conseiller du Club des Dirigeants des Banques et Établissements de crédit d’Afrique, est auteur de nombreux ouvrages sur la finance dont "La finance durable" - Prix Turgot 2011, "La finance islamique à l’heure de la mondialisation", "Les banques, acteurs de la globalisation financière", "La nouvelle banque"… Il est aussi expert auprès de la Commission Economique pour l’Afrique des Nations Unies.

Crédits Indigen
- Copyrights WebTimeMedias 2011