ShareThis

Lutte contre le terrorisme : le projet européen PACTESUR lancé à Nice

Chef de file du projet européen PACTESUR destiné à améliorer la protection des espaces publics, Nice lance officiellement ce programme de trois ans jeudi 28 mars au Centre Universitaire Méditerranéen avec un débat d'idées réunissant onze villes européennes partageant les mêmes enjeux face à la menace terroriste.

Echanger sur l’amélioration de la protection des espaces publics : c'est l'objectif du projet européen PACTESUR pour lequel Nice a été sélectionnée par la Commission européenne en partenariat avec les villes de Liège et de Turin, l’association des communes du Piémont et le Forum européen pour la sécurité urbaine (Efus). Un projet qui sera lancé jeudi 28 mars à 8h30 au Centre universitaire méditerranéen à Nice en présence de Christian Estrosi, président de la Métropole et Willy Demeyer, maire de Liège, président du Forum européen de la sécurité urbaine.

Pour l’occasion, 11 autres villes européennes dont Londres, Madrid et Athènes, viendront échanger sur leurs difficultés quotidiennes face au risque terroriste. Jean-Charles Brisard, conseiller spécial en charge de la prévention de la radicalisation et de la lutte contre le terrorisme, expert du projet PACTESUR, président du Centre d’analyse du terrorisme, fera également un point de situation sur la menace actuelle en Europe.

PACTESUR : un projet sur trois ans pour améliorer la protection des espaces publics urbains

Nice a été cruellement touchée par le terrorisme, le 14 juillet 2016. Suite à l’action engagée à l’échelle européenne par le maire de Nice et l’adoption de la Déclaration de Nice sur la prévention de la radicalisation et la sécurisation des espaces publics le 29 septembre 2017, la Commission européenne a lancé en octobre 2017 un appel à propositions dans le cadre du Fonds européen de Sécurité Intérieure pour financer des projets de coopération visant à améliorer la protection des espaces publics urbains.

En partenariat avec les villes de Liège, Turin et le Forum européen de la sécurité urbaine (EFUS), le projet PACTESUR coordonné par la Ville de Nice a été sélectionné par la Commission européenne au titre de cet appel. Une dotation de 3,2 millions d’euros a été octroyée au projet afin de financer des projets de coopérations visant à améliorer la protection des espaces publics. Une partie de cette dotation est destinée au financement de la 3ème tranche de travaux de sécurisation de la Promenade des Anglais entre Lenval et Carras ainsi qu’aux travaux du Centre d’entrainement des forces de sécurité Arnaud Beltrame.

Ce projet sur trois ans permettra de mener dans les trois villes partenaires des exercices conjoints entre les polices municipales pour renforcer leurs capacités d’intervention, investir dans des équipements de pointe pour sécuriser davantage les espaces publics. Il s'agit également de proposer à l’aide d’un groupe d’experts internationaux de tous horizons de nouvelles normes et réglementations européennes pour faciliter les politiques de sécurité menées localement et organiser de grands évènements afin de mieux informer et impliquer les citoyens, les élus, les forces de polices, les industriels et les nombreux autres acteurs locaux engagés sur le terrain de la sécurité des espaces urbains.


Crédits Indigen
- Copyrights WebTimeMedias 2011