ShareThis

Massacre à Charlie Hebdo : une vague d'indignation sur la Côte

Le massacre perpétré ce matin au siège de Charlie Hebdo à Paris, en pleine conférence de rédaction, a soulevé une vive émotion dans les Alpes-Maritimes comme partout en France. Dès ce soir des rassemblements sont organisés comme à Nice, Cannes et Vence pour défendre la démocratie et la liberté d'expression en France. Lire également quelques-unes des nombreuses réactions.

Le massacre au siège de Charlie Hebdo à Paris a soulevé une vague d'indignation dans les Alpes-Maritimes comme partout en France et dans le monde. Les réactions des élus et personnalités azuréennes se sont multipliées dans l'après-midi tandis que des rassemblements ont été programmés dès ce soir pour défendre la démocratie et la liberté d'expression en France ainsi que, face à la symbolique d'un tel drame, affirmer notre cohésion nationale et l'attachement à nos valeurs.

A Nice, en concertation avec les Maires de la Métropole, la cérémonie des vœux qui devait avoir lieu ce soir mercredi à Nikaïa a été annulée. En mémoire aux victimes et en communion avec l’ensemble des citoyens, est organisé un rassemblement ce soir à 18 heures, place Garibaldi. Président du Conseil général, Eric Ciotti, en déplacement à Paris aux côtés de Nicolas Sarkozy, ne pourra être présent ce soir Place Garibaldi mais a demandé au Professeur Bernard Asso de le représenter à ce rassemblement.Un hommage sera rendu demain, jeudi 8 janvier, à 11h30 sur le parvis du Conseil général où les drapeaux ont été mis en berne.

La ville de Cannes a placé un grand bandeau noir "Je suis Charlie" en tête de son site Internet (photo ci-dessus). Un rassemblement est organisé à 18 heures sur le parvis de l'hôtel de ville en hommage aux victimes de la fusillade meurtrière au siège de Charlie Hebdo, contre le terrorisme et pour la liberté.

De même à Vence. "Face à la barbarie qui attaque notre démocratie et la liberté d’expression en France", la municipalité vençoise appelle tous les habitants à s’unir et à se rassembler ce soir à 18h45 place du Grand Jardin.

Christian Estrosi : "cela fait plusieurs mois que je dis que la France est en guerre"

Parmi les interventions retenons celles de Christian Estrosi et de David Lisnard, respectivement maires de Nice et de Cannes.

"Aucun mot n’est assez fort pour dénoncer la violence et la barbarie de cet acte prémédité qui s’en prend à la France par le biais d’un célèbre organe de presse qui a toujours défendu la liberté de penser, la liberté d’expression et la liberté d’opinion", déclare dans un communiqué Christian Estrosi pour qui "la solidarité nationale doit aujourd'hui jouer au-delà des clivages idéologiques.

"Cela fait plusieurs mois déjà que je dis que la France est en guerre, guerre déclarée à notre démocratie par le terrorisme que nous devons combattre de toutes nos forces. C’est pourquoi, parce que la menace subsiste, je demande à l’Etat de placer toutes les grandes villes de France en plan Vigipirate alerte attentat, afin que toutes les mesures puissent être prises pour protéger les citoyens. A Nice, nous avons d’ores et déjà décidé de renforcer la présence des agents de la Police Municipale dans les transports en commun et la surveillance dans les lieux de grands rassemblements."

David Lisnard : "plus que jamais, nous devons être solidaires face à l’épreuve"

Pour David Lisnard, maire de Cannes, "cette attaque meurtrière et sauvage contre un support de presse, emblématique de la liberté d’expression, nous atteint dans notre conscience individuelle et collective de démocrates et de républicains. Elle porte atteinte à la démocratie, offense nos valeurs et menace notre liberté. Il nous faut, tous à notre niveau, les défendre avec ardeur et sans céder à la peur.

Je tiens à exprimer ma vive émotion et, au nom de la Ville de Cannes et des Cannois, mon soutien aux familles des victimes et aux blessés, aux forces de l’ordre mobilisées sur place et durement touchées, aux journalistes sous le choc. La réponse à un tel attentat sera forcément judiciaire mais dans l’immédiat elle réside en notre cohésion nationale, autour des valeurs de liberté et de solidarité à l’égard des personnes éprouvées, et notre solidité. Plus que jamais, nous devons être solidaires face à l’épreuve et forts dans nos valeurs."

Fédération PS 06 : un appel à se rassembler à 19 heures, place Garibaldi à Nice

La fédération du Parti socialiste des Alpes-Maritimes, quant à elle, "appelle ses militants et sympathisants mais au-delà tous les républicains, quelle que soit leur sensibilité politique ou leurs convictions religieuses, à se rassembler ce soir à 19 heures, Place Garibaldi à Nice en soutien aux journalistes et dessinateurs de Charlie Hebdo et aux policiers lâchement assassinés par des barbares ce matin à Paris. De tels rassemblements peuvent sembler vains face aux armes et aux méthodes abjectes des terroristes mais il est important de montrer une unité nationale sans faille, partout en France", écrit dans un communiqué Xavier Garcia, premier secrétaire fédéral du PS06.

Club de la Presse Méditerranée 06 :"l’hebdomadaire vient de payer un lourd tribut à son courage"

Le Club de la Presse Méditerranée 06 qui rassemble une centaine de journalistes dans les Alpes-Maritimes et les pays Méditerranéens assure de son entier soutien Charlie Hebdo. Et de sa solidarité à l’égard des familles de toutes les victimes de ce carnage.

Notre émotion est intense : les tueurs ont frappé en pleine conférence de rédaction-hebdomadaire  quand de nombreux  collaborateurs de Charlie Hebdo étaient sur place.

En s’en prenant à cet hebdomadaire symbole d’une presse libre et provocatrice, les terroristes cherchent à faire peur aux journalistes. Mais surtout, ils tentent de réduire à néant la liberté d’expression. Charlie Hebdo est un gigantesque haut-parleur des libertés. Il ne se s’éteindra pas.

Plusieurs fois désignée comme cible de groupes terroristes, la rédaction de Charlie Hebdo n’a jamais cédé aux multiples menaces dont elle a été l’objet.

L’hebdomadaire vient de payer un lourd tribut à son courage. Cette résistance à tous les types de pressions est exemplaire. Le Club de la Presse Méditerranée 06 qui défend l’éthique, l’indépendance et la liberté des journalistes s’associe à toutes les manifestations de soutien de notre profession.

Il ne faudra jamais oublier les victimes de cette atroce agression. L’équipe de Charlie Hebdo nous laisse un message de résistance. Et de courage

Le club de la presse Méditerranée 06 appelle à un rassemblement ce mercredi 18h00 place Garibaldi à Nice.


Crédits Indigen
- Copyrights WebTimeMedias 2011