ShareThis

MIPCOM à Cannes : l'offensive du "streaming" est bien lancée !

Plus important marché international des contenus de divertissement, le MIPCOM se tient à Cannes du 14 au 17 octobre sur le thème "The streaming offensive". Les dirigeants d'Amazon, de Tubi (un Netflix gratuit) et de Twitter expliqueront comment les marchés de la VOD (Video on demand) évoluent et poussent les géants des médias à rechercher les partenariats et adapter leurs modèles.

"The streaming offensive" (l'offensive du streaming") : c'est ce thème qu'a retenu cette année le MIPCOM, le plus important marché international des contenus de divertissement (14.000 participants attendus), qui se tiendra au palais des festivals de Cannes, du 14 au 17 octobre. Ce thème a été choisi cette année pour rassembler les intervenants autour des problématiques liées aux bouleversements connus par les modèles de distribution internationaux, à leur impact sur la production de contenu et le licensing. Il s'agit donner ainsi l’opportunité d’expliquer la nouvelle organisation des acteurs de l’industrie pour répondre au challenge du direct au téléspectateur. (Photo DR : la série "La Casa dei papel" de Netflix en vedette au Mipcom 2018).

La contre-attaque des géants des médias

Un spécimen en voie de disparition, la télévision "linéaire" telle qu'on la connait depuis l'apparition du petit écran dans nos intérieurs. Car l'offensive du streaming avec des programmes à la demande, quand on veut, où on veut et sur quel type d'écran on veut, cette offensive ne fait que commencer. Pour Reed Midem, organisateur du MIPCOM, le thème du programme des conférences est aussi une évidence pour tout l’écosystème audiovisuel. La contre-attaque des géants des médias est arrivée. Aujourd’hui plus influents que jamais, ils sont organisés et prêts à lancer leur offensive directe auprès des consommateurs.

Les nouvelles plateformes de streaming SVOD (Subscription based video on demand du type Netflix) et AVOD (Advertisement based video on demand du type Youtube), très attendues, sont sur le point de bouleverser une nouvelle fois le modèle de distribution à l’échelle mondiale. On assiste à une transformation fondamentale de l’écosystème de la production de contenu et du licensing qui se traduit par une rationalisation majeure des organisations et des modèles commerciaux. De nouvelles opportunités se créent pour les partenaires technologiques qui doivent répondre à une demande accrue de diffusion plus rapide des contenus et d’expériences audio et vidéo plus riches. Toutes les initiatives convergent vers un objectif ultime : se démarquer grâce à une programmation unique issue d’une collaboration avec des partenaires et des franchises de la plus haute qualité.

Amazon, Tubi et Twitter en keynotes

Ce thème explique que des keynotes, moments importants du salon, seront tenus par des représentants de trois grands de ces nouveaux acteurs qui "disruptent" le paysage : Amazon Studios, Twitter et Tubi, le Netflix gratuit (aux USA et au Canada mais pas encore disponible en Europe). James Farrell, qui supervise le développement et la production de toutes les séries et longs métrages originaux en dehors des Etats-Unis pour Amazon Studios, expliquera les ambitions internationales, et en particulier la stratégie européenne du groupe. Il évoquera également la croissance de la production locale, avec un nombre record de programmes originaux Amazon Studios développés au Royaume-Uni, en Allemagne, en France, en Italie et en Espagne.

Farhad Massoudi, est le fondateur et CEO de Tubi, le plus grand service de VOD gratuite financée par la publicité au monde avec plus de 15 000 films et émissions de télévision et 20 millions d’utilisateurs actifs tous les mois. Il mettra l’accent sur la croissance rapide de la VOD gratuite financée par la publicité dans son keynote sur "AVOD: la montée du gratuit". Avec une télévision linéaire en déclin et un engouement pour la vidéo à la demande (VOD), la VOD gratuite financée par la publicité (AVOD) prend de l’ampleur très rapidement et offre aux consommateurs des possibilités de diffusion en continu gratuites.

Son pari ? Le nombre important de services de SVOD actuellement disponibles, sans parler de ceux qui doivent encore voir le jour, entraîne une certaine "lassitude des consommateurs à l’égard des abonnements". L’AVOD devient par conséquent une nouvelle source de revenus loin d’être insignifiante pour les diffuseurs de contenus, avec l’Américain Tubi en tête. L'offensive du streaming, en tous cas, est largement engagée. A suivre.


Crédits Indigen
- Copyrights WebTimeMedias 2011