ShareThis

MIPTV à Cannes : la "French Touch" à l'honneur cette année

Après la Chine, la Russie, l'Allemagne et bien d'autres, la France est cette année le pays à l'honneur de l'édition 2018 du MIPTV qui s'ouvre aujourd'hui au Palais des Festivals de Cannes et se poursuit jusqu'au 11 avril. Parmi les 10.000 participants attendus, un panel sans précédent de dirigeants de la télévision française animera les keynotes et fera découvrir, en avant-première, les prochaines tendances Made in France.

Après la Chine, la Russie, le Japon, l’Allemagne, la Turquie, les pays nordiques et quelques autres nations du monde, la France est cette année le pays à l'honneur du MIPTV qui s'ouvre aujourd'hui, lundi 8 avril, et se tient jusqu'au 11 avril au Palais des Festivals de Cannes, après les préludes ce week-end du MIPDOC et des Mipformats et les premières montées des marches de Canneseries saison 2. C'est aussi un panel sans précédent de dirigeants de la télévision française qui investira cette édition 2019 dans le cadre des conférences "France Pays à l’honneur."

Un panel de dirigeants de la télévision françaises pour les "keynotes"

Sur la grande scène du Palais des Festivals, ils animeront aujourd'hui lundi et demain, des keynotes qui permettront aux participants du MIPTV de découvrir les ambitions créatives des talents français et expliqueront pourquoi la programmation Made in France a encore de beaux jours devant elle. L’opportunité de découvrir en avant-première les prochaines tendances de ce Made in France et leur vision de l’avenir de l’industrie face aux nouvelles alliances internationales, aux innovations technologiques et à la délinéarisation de la consommation de contenus

Parmi les keynotes les plus attendues, ceux de Delphine Ernotte Cunci, présidente, France Télévisions, de Gilles Pélisson, Pdg depuis 2016 du groupe TF1, de Maxime Saada, Pdg de CANAL+, leader français de la télévision payante et des médias, et de la plateforme vidéo en ligne Dailymotion. Sur la grande scène également Régine Hatchondo, DG d’ARTE France, la moitié française du groupe franco-allemand de diffusion culturelle ARTE ou encore Stéphane Courbit, Marco Bassetti et François de Brugada, du groupe français de production et de distribution de contenus Banijay GROUP, pour une keynote commune.

"Célébrer la créativité et le savoir-faire français en matière de contenus audiovisuels"

Alors que les ventes à l’étranger de fictions ont connu une année record avec une augmentation de 28 % par rapport à 2016, de plus en plus de séries françaises, tous genres confondus, réussissent à s’exporter et à rencontrer ainsi un franc succès auprès d’un public international. Des séries comme "Le Bureau des Légendes" ou "Jour Polaire" (prix Export TV France International 2018) ont ouvert la voie à d’autres séries à succès comme "Candice Renoir", "Missions" ou "Baron Noir".

"Au fil des ans, la production française a pris une part de plus en plus importante sur les marchés internationaux, tous genres confondus : animation, documentaire, différents formats et, bien sûr, fiction", explique Laurine Garaude, directrice de la Division Télévision de Reed MIDEM, organisateur du MIPTV. "Les créateurs et producteurs français réussissent à développer de plus en plus de programmes à dimension internationale sans pour autant sacrifier cette “French touch” indéfinissable qui les rend si particuliers pour le reste du monde".

Pour Laurine Garaude, "le moment ne pouvait être mieux choisi pour célébrer la créativité et le savoir-faire français en matière de contenus audiovisuels". La France est-il également rappelé, est l’un des pays les plus représentés au MIPTV avec 535 sociétés et 1.420 participants en 2018. Pour cette édition, qui sera inaugurée à 14h30 aujourd'hui, environ 10.000 participants sont attendus. Un grand marché planétaire des programmes audiovisuels, ponctué par les projections et les animations du Festival Canneseries qui s'est ouvert dès vendredi et se poursuit jusqu'à mercredi. De quoi faire monter l'ambiance, d'ajouter un parfum "Festival du film" sur la Croisette, et de voir la vie audiovisuelle en rose vif, couleur fétiche de Canneseries.


Crédits Indigen
- Copyrights WebTimeMedias 2011