ShareThis

Mobiles : Whoog va aider les familles à s'organiser lors d'un imprévu

La start-up sophipoltaine met son appli mobile au service des familles. Après un premier déploiement dans la technopole, elle étend le service à la région dans le cadre d'un PACA Labs. Whoog veut ainsi apporter une solution à un problème récurrent de la vie quotidienne : qui est disponible maintenant, pour m’aider à gérer un imprévu ?

Guerric Faure, président de Whoog (au centre) a présenté sa start-up au ministre Benoît Hamon, accompagné sur la photo de Marc Daunis, sénateur maire de Valbonne, Ladislas Polsky, représentant la région PACA, Jean-Pierre Mascarelli, vice-président du Conseil général, Jean-Pierre Savarino, représentant de la CCI et Yvon Grosso, président de l'UPE 06.

Aider les familles à s’organiser lors d’un imprévu : c'est l'un des "services d'urgence" que propose la start-up Whoog, membre de l'incubateur Paca-Est au Business Pole de Sophia Antipolis. Cette expérimentation, déjà en cours sur Sophia Antipolis et maintenant étendue à l'ensemble de la PACA, a été présentée au ministre Benoît Hamon, lors de sa visite jeudi dernier dans la technopole.

Guerric Faure, président, a expliqué aussi ce que faisait Whoog : une application mobile gratuite (disponible sur l’App store et sur le Google Play Store) qui permet aux utilisateurs de gérer rapidement une urgence grâce au soutien de leur communauté. Il a été notamment question de voir si la start-up pouvait s'insérer dans le courant de l'économie sociale et solidaire et bénéficier des sources de financement qui lui seront affecté à travers une nouvelle loi dont Marc Daunis, sénateur-maire de Valbonne, est le rapporteur au Sénat.

Exemple d'utilisation : un parent bloqué dans un embouteillage

Mais ce qui fait aujourd'hui l'actualité de Whoog, c'est, dans le cadre d'un PACA Labs, le lancement de son appli mobile en PACA au service des familles après une première phase de déploiement sur la zone de la technopole. Whoog veut ainsi apporter une solution à un problème récurrent de la vie quotidienne : qui est disponible maintenant, pour m’aider à gérer un imprévu ?

Les fondateurs de la startup sont partis d’un constat simple : on n’arrive jamais à joindre quelqu’un de disponible, quand on a besoin dans l’instant. En effet, contacter son entourage par sms ou par téléphone, n’est pas toujours une solution rapide lorsqu’une urgence se présente. C’est pour cette raison qu’ils ont décidé de créer un outil qui offre une solution à ce problème.

Un exemple d’utilisation possible : un parent est bloqué dans les embouteillages et ne pourra pas être à l’heure à la sortie des classes pour récupérer son enfant. Grâce à l’application Whoog, il crée un évènement en expliquant l’urgence. Les membres de sa communauté sont alors notifiés via l’application. Très rapidement, les personnes disponibles, qui ont accepté d’aider leur ami, peuvent s’organiser grâce au tchat. Ainsi, l’un d’entre eux peut récupérer l’enfant à l’heure et le parent est rassuré d’avoir trouvé une solution dans les plus brefs délais.

Un PACA Labs pour étendre le service à la région

Déployé en premier lieu sur la zone de Sophia, ce service a pu être testé et peut être désormais étendu et amplifié sur toute la région PACA. Dans le cadre d'un PACA Labs, est aussi lancé avec le laboratoire des usages DEXIS de Telecom ParisTech, la seconde phase de recrutement dans l'objectif de proposer l’appli gratuitement à tous les habitants de la région PACA. Les PACA Labs sont des projets soutenus par la région PACA, dans le domaine de l’innovation numérique. Ce projet PACA Labs REM (Rassurance En Mobilité) est également soutenu par la municipalité de Valbonne Sophia-Antipolis, qui y trouve une utilité pour ses habitants.

Afin d’améliorer son innovation, la société Whoog collabore avec les chercheurs du laboratoire DEXIS, spécialistes des usages des technologies de l’information et de la communication. Leur équipe est donc en charge d’étudier l’utilisation de l’application par ses utilisateurs afin de déterminer son usage dans la vie de tous les jours. Le but est donc de comparer l’utilisation réelle à celle imaginée par la startup Whoog.

Le projet PACA Labs REM se terminera en janvier 2014, mais les utilisateurs pourront conserver l’application et accèderont gratuitement aux nouvelles fonctionnalités développées par la suite.

+d'infos


Post new comment

  • Web page addresses and e-mail addresses turn into links automatically.
  • Lines and paragraphs break automatically.

Plus d'informations sur les options de formatage

Image CAPTCHA
Entrez les caractères (sans espace) affichés dans l'image.
Crédits Indigen
- Copyrights WebTimeMedias 2011