ShareThis

Monaco : Bouygues Construction lance les travaux d’extension en mer

Le méga chantier d'extension sur la mer dans l'anse du Portier, à proximité du Grimaldi Forum, a démarré. Lauréat de l'appel d'offres lancé par la Principauté, Bouygues Travaux Publics attaque les travaux de l'infrastructure maritime avec la mise en place d'une dalle sous-marine de 6 hectares sur laquelle sera construit un éco-quartier grand luxe de 60.000 m2. Des travaux d'infrastructure d'un montant à eux seuls de 1 milliard d'euros pour un projet global de 2 milliards d'euros.

C'est parti pour les travaux d'extension en mer de Monaco. Bouygues Travaux Publics, filiale de Bouygues Construction, démarre les travaux de l’Infrastructure maritime prévus dans le cadre du projet d’urbanisation en mer de l’Anse du Portier mené par la S.A.M de l’Anse du Portier. C'est la première phase de cette extension de 6 hectares de la Principauté de Monaco sur la mer qui permettra la création d'un éco-quartier grand luxe de 60.000 m2 sur une dalle sous-marine de 6 hectares. Le montant global des travaux d’infrastructure maritime est à lui seul de l’ordre de 1 milliard d’euros pour un projet global estimé à 2 milliards d'euros.

Le projet comprend la réalisation d’un éco-quartier comportant principalement des logements (60 000m²), des équipements publics, l’extension du Grimaldi forum, un parking public, un port d’animation avec quais piétonniers, un parc végétalisé, une promenade littorale ainsi qu’un passage ombragé dans la verdure, le long du jardin japonais. "La technique choisie pour réaliser l’infrastructure maritime est celle d’un remblai confiné par une ceinture de 18 caissons trapézoïdaux en béton armé hauts de 26 mètres et pesant 10 000 tonnes chacun, munis de chambres d’amortissement. Préfabriqués, ils permettront de diminuer les franchissements par fortes houles protégeant les parties exposées du projet", précise Bouygues Construction dans un communiqué.

Il s'agit, rappelle Philippe Bonnave, PDG de Bouygues Construction de "créer un nouveau lieu de vie de 6 hectares, avec une forte ambition concernant le développement durable et la protection de l’environnement." La protection de l’environnement, la préservation de la biodiversité – avec la proximité de la réserve du Larvotto et le tombant des Spélugues – et le respect du voisinage, des sites et des paysages feront en effet l’objet d’une attention toute particulière. L’éco-quartier bénéficiera ainsi de certifications environnementales reconnues telles que HQE Aménagement, BREEAM et Label Port Propre. Le chantier pour la mise en place du sol artificiel devrait durer à lui seul quatre ans pour un projet qui sera commercialisé à l'horizon 2025.

Bouygues Construction rappelle à l'occasion qu'il a développé une forte expertise en matière de conception et de construction d'infrastructures maritimes. Le Groupe a réalisé le complexe de Tanger Med au Maroc, constitué de trois ports édifiés de 2003 à 2014. Il a livré en 2011 le port de Pusan en Corée du Sud, le quatrième port à containers du monde et a été choisi pour concevoir et construire l’extension du nouveau port de Calais.

Voir la vidéo dans laquelle les architectes Denis Valode et Renzo Piano avec le paysagiste Michel Desvigne, présentent ce grand projet :


Crédits Indigen
- Copyrights WebTimeMedias 2011