ShareThis

Monaco Classic Week : la classe, à voile ou à moteur !

Organisée par le Yacht Club de Monaco, la 14e édition de la "Monaco Classic Week – La Belle Classe" a choisi le thème de l'Amérique et rendra hommage aux yachts construits aux Etats-Unis et à leurs architectes. Une biennale qui est le seul événement à rassembler les plus beaux voiliers de tradition, avec des motor-yachts d’époque et des canots automobiles anciens.

Monaco a le yachting chic. On le savait. Organisée par le Yacht Club de Monaco, la 14e édition de la "Monaco Classic Week – La Belle Classe", du 11 au 15 septembre, vient le rappeler. Faisant écho aux premiers meetings de canots automobiles de 1904, cette biennale est le seul événement à rassembler les plus beaux voiliers de tradition, avec des motor-yachts d’époque et des canots automobiles anciens, auxquels s’ajoutent depuis quatre éditions, une flotte de Dinghies 12’. (Photo : DR)

Flash sur l'Amérique

Cette année, la Monaco Classic Week, qui a choisi le thème de l’Amérique, mettra en valeur et rendra hommage aux yachts construits aux Etats-Unis et à leurs architectes. Pendant près d’une semaine, la Principauté recevra ainsi les plus beaux yachts de l’époque classique naviguant encore, dessinés par des architectes célèbres, comme Nathaniel Herreshoff, John Alden et Olin Stephens, construits dans des chantiers fameux, Chris-Craft, Garwood, Hacker-Craft.

Un ‘Village Américain’ commémorera le patrimoine maritime du pays qui a contribué au développement du yachting à travers le monde entier. 70 yachts sélectionnés sont attendus (sur invitation) pour des régates, des parades et des concours d’élégance. Parmi les nouveautés de cette édition 2019, la présence des classes métriques de la jauge Internationale. Cette flotte date de la mise en place de la jauge, en 1906, et a remporté de nombreux titres olympiques et d’innombrables régates internationales.

Les voiliers stars du début du XXème siècle

Les quatre 15 M JI survivants de cette époque, tous signés William Fife, et tous des côtres auriques, seront également de la fête pour célébrer les 110 ans du lancement de Tuiga, le vaisseau amiral du Yacht Club de Monaco et de son sister-ship Hispania, construit pour le roi d’Espagne également en 1909. Quelques goélettes, dont Puritan (1931) et Orianda (1937), membres de l’International Schooner Association, participeront à ce deuxième rassemblement de leur circuit 2019. De nombreuses autres flottes seront présentes, comme celle des Dinghy 12’, un one design conçu par Georges Cockshott en 1913, des Rivas et des Chris-Craft américains en bois venus des Etats-Unis.

Spectacle accessible à tous !

Régates, courses de régularité ou de vitesse seront autant de temps forts qui viendront animer le plan d’eau monégasque. Des épreuves visibles depuis les ponts du Yacht Club de Monaco et de tous les points de vue surplombant le plan d’eau monégasque. Après les compétitions en mer, les épreuves se poursuivront également à terre, à l’instar du prix de "La Belle Classe Restauration ", dont la vocation est de préserver et valoriser le patrimoine maritime ou du Concours des Chefs, une épreuve culinaire originale qui permet de mettre en exergue la créativité des équipages devant associer mets et champagne.

Le Monaco Yacht Show suit du 25 au 28 septembre

Quant à l'événement nautique phare du septembre monégasque, le Monaco Yacht Show, il aura lieu du 25 au 28 septembre au port Hercule avec à l'affiche pas moins de 125 yacht d'exception dont 42 exclusivités mondiales d'envergure. Un salon international qui rassemble les plus grands constructeurs de yachts au monde. Un coup de flash sur l'ultra grande plaisance contemporaine.

+ d'infos


Crédits Indigen
- Copyrights WebTimeMedias 2011