ShareThis

Monaco Telecom et Huawei signent un partenariat "Smart City 5G" !

L'opérateur monégasque, propriété de Xavier Niel, a profité du Mobile World Congress pour renforcer ses liens avec le Chinois Huawei qui a construit son réseau 5G dans la Principauté. Un accord de partenariat stratégique a été signé à Barcelone avec lui pour le lancement d’offres de services "Smart-City" dans le cadre du projet "5G Smart Nation" de Monaco.

Monaco persiste et signe : la Principauté va poursuivre l'aventure de la 5G, main dans la main avec Huawei. Alors que la polémique, qui a explosé aux Etats-Unis autour de soupçons d'espionnage gagne l'Europe, Monaco Telecom a profité du Mobile World Congress de Barcelone pour renforcer ses liens avec le géant chinois, fabricant de smartphones et fournisseurs de réseaux télécoms. Elle l'avait déjà choisi comme grand partenaire pour déployer son réseau 5G qui a été ouvert en grande pompe lors du dernier Monaco Yacht Show de septembre dernier. Un réseau qui va pouvoir bientôt être utilisé avec l'arrivée des premiers smartphones 5G annoncés à Barcelone.

Déjà reconnue comme le premier Etat couvert en 5G, Monaco veut aller un peu plus loin. Signé lundi 25 février par Martin Péronnet, Directeur Général de Monaco Telecom et Shi Weiliang, Directeur Général de Huawei France, ce nouveau partenariat stratégique vise à faciliter et accélérer le lancement d’offres de services "Smart-City" sur la Principauté dans le cadre du projet "5G Smart Nation" de Monaco. Un partenariat dont la portée et l'incidence médiatique sont d'autant plus grande que le propriétaire de l'opérateur monégasque n'est autre que Xavier Niel, le patron de Free, qui a fait de Monaco Télécom, l'un de ses "laboratoires".

Monaco Telecom et Huawei vont ainsi collaborer étroitement pour développer des solutions technologiques et marketing sur l’Internet des objets (IoT), le Big Data et le cloud avec un objectif : offrir grâce à la 5G une large palette de nouveaux services au bénéfice des résidents monégasques. Monaco Telecom n'a pas pour l'instant précisé les services qu'il envisage de développer. Tout juste a-t-il été évoqué à titre d'exemple la possibilité de connecter les équipements urbains (lampadaires, parking, services gouvernementaux) pour améliorer leur gestion en faisant de l'analyse de données dans le cloud.

Dans un premier temps, les développements de ces services se feront autour d'une plate-forme cloud de test de Huawei située à Dusseldorf (Allemagne). Mais à terme les serveurs seront placés directement à Monaco qui cherche à se positionner comme "coffre-fort" européen des données numériques. 


Crédits Indigen
- Copyrights WebTimeMedias 2011