ShareThis

My Data Models et Qenvi (Sophia) à l'IoT Solutions World Congress

Après avoir apporté aux mobiles leur plus grand salon mondial, Barcelone renouvelle pour l'IoT, l'Internet des objets. Le salon IoT Solutions World Congress 2018, qui aura lieu du 16 au 18 octobre à Barcelone, regroupe déjà après trois éditions quelque 300 exposants, accueille 14 000 visiteurs et est devenu la référence mondiale pour l’IoT industriel (Industrial Internet of Things – IIoT). Comme il le fait pour le Mobile World Congress, le pôle SCS y emmène cette année des entreprises régionales dont deux azuréennes installées à Sophia Antipolis (My Data Models et Qenvi).  

Dans le cadre de ses actions dans le domaine de l’IoT et de l’Industrie 4.0, le Pôle SCS avec le soutien de la région SUD Provence Alpes Côte d’Azur les installera sur un pavillon collectif SCS-Minalogic regroupant les régions Sud Paca et Auvergne-Rhône-Alpes. Cette action, est-il expliqué, s’inscrit totalement dans la Smart Région et en particulier dans les actions de l’Opération d’Interêt Régional (OIR) Smart Tech.

Pour la Côte d'Azur, seront du voyage deux start-up de Sophia. Fondée en début d'année dans la technopole par Simon Gazikian, My Data Models et son équipe d'une douzaine de personnes ont cherché à automatiser la technologie du machine learning pour permettre à des experts d'un domaine donné de construire facilement et de faire tourner leur propre modèle prédictif à partir de données petites ou grandes venant de l'IoT. Fondée en 2008, Qenvi Robotics de Laurent Van Den Reysen présentera de son côté à Barcelone un robot suiveur porteur de charge et tout le système permettant de le piloter.

Les 12 entreprises régionales qui participeront : Coservit, Hikob, Ineo Sense (SCS), IoTize (SCS et Minalogic), Jyse, Myblueship, MyDataModels (SCS), Qenvi (SCS), Tikaway, Virtual Open Systems, WiSeKey (SCS) et XterConnect (SCS).


Crédits Indigen
- Copyrights WebTimeMedias 2011