ShareThis

Nice : de la physique quantique à l'imagerie médicale

"Trente ans de laser pour l'hélium. De la Physique quantique à l'imagerie médicale" : c'est le thème d'une nouvelle conférence scientifique à destination du grand public que propose la section Côte d'Azur de la SFP (Société française de Physique) organise mardi 8 mars une conférence  à 18h30 à la Faculté des Sciences de Nice (Arrêt tramway : Valrose Université), Amphithéâtre de Géologie. L'entrée est libre et gratuite.

Cette conférence sera donnée par Michèle Leduc, directrice de recherche émérite au CNRS, responsable de l'équipe "hélium métastable ultrafroid" au Laboratoire Kastler-Brossel, Ecole Normale Supérieure de Paris. Parmi ses nombreuses activités, Michèle Leduc est présidente de la F2S (Fédération Française de Sociétés Scientifiques) et Directrice de la collection "Savoirs Actuels" publiée en co-édition par CNRS-Edition et de la collection "Introduction à..." (Editeur : EDP-sciences).

En résumé

L’atome d’hélium, le plus simple des éléments après l’hydrogène, offre avec ses deux isotopes 4He et 3He un terrain de jeu très varié pour les physiciens car on peut le manipuler par interaction avec de la lumière.

La saga des lasers infrarouges pour l’hélium se confond avec celles des découvertes successives. D’une part on sait orienter le moment magnétique porté par le noyau de l’3He par pompage optique, d’autre part on peut refroidir, piéger et porter dans l’état condensé de Bose-Einstein du gaz d’4He excité dans un état métastable de longue durée de vie.

Le gaz d’3He fortement aimanté est aujourd’hui utilisé comme polariseur dans les réacteurs à neutrons et pour étudier la ventilation des poumons par IRM avec du gaz polarisé inhalé. Les résultats les plus récents de la recherche avec les métastables d’4He ultra-froids seront aussi mentionnés.

Contact

http://cote-azur.sfpnet.fr


Crédits Indigen
- Copyrights WebTimeMedias 2011