ShareThis

Nice : Greenerwave, le magicien des ondes WiFi et mobiles

La jeune entreprise niçoise fondée en novembre 2015 et primée en juillet dernier au concours national d'aide à la création d'entreprises innovantes présentera au CES de Las Vegas une technologie très pointue qui permet d'accélérer la circulation des ondes Wi-Fi ou de téléphonie mobile à l'intérieur des bâtiments tout en préservant l’environnement électromagnétique et la santé publique.

Elle va vite la start-up niçoise Greenerwave sur le créneau très technologique de la circulation des ondes Wi-Fi à l'intérieur des bâtiments. Fondée en novembre 2015, la société avait déjà en juillet dernier été sacrée lauréate 2016 du Concours National d’aide à la Création d’Entreprises de technologies innovantes (i-LAB), organisé par le Ministère de la Recherche. Accompagnée par l’incubateur Paca Est et hébergée au CEEI, la pépinière de la Métropole, elle a depuis été sélectionnée par la Consumer Technology Association (CTA) pour présenter sa technologie lors du 50ème Consumer Electronic Show de Las Vegas, du 5 au 8 janvier 2017 sur le stand de la délégation française French Tech au sein de l’Eureka Park. Ce rendez-vous international emblématique lui permet d’ores et déjà d’entrer dans le cercle fermé des 500 meilleures start-ups innovantes mondiales. Sur la photo, Eric Labarre, CEO, lors de la remise du prix i-Lab en juillet dernier.

Répondre au problème de la propagation des ondes à l'intérieur des bâtiments

Mais, pas toujours facile d'expliquer à un public plus large pourquoi la technologie qu'elle développe intéresse tant l'industrie des télécommunications. En un mot, Greenerwave répond au problème de la propagation des ondes Wi-Fi dans les bâtiments. Les ondes électromagnétiques du Wifi ou de la téléphonie mobile sont devenues les vecteurs majoritaires de connexion à Internet. Mais ces ondes sont très sensibles à leur environnement direct, notamment dans les bâtiments où les cloisons constituent de véritables "murs" à onde qui font chuter la puissance du signal au point parfois de le rendre inexploitable.

A l’échelle individuelle, ou dans une entreprise, cela se traduit par des téléchargements trop longs, une faiblesse du signal ou des coupures des conversations téléphoniques. Des solutions existent : répéteurs, femtocells ou technologies MIMO. Mais elles fonctionnent sur un mode d’amplification. De ce fait, elles produisent des ondes électromagnétiques supplémentaires et génèrent donc une pollution ambiante accrue, nocive pour la santé, sans compter une importante dépense énergétique.

Limiter les pollutions électromagnétiques

Physicien, fondateur de l’Institut Langevin, membre de l'Académie des sciences et past-titulaire de la chaire d'innovation technologique du Collège de France, Mathias Fink, co-fondateur de Greenerwave explique comment, avec ses associés, par la technologie il s'est attaqué au problème de l’amélioration de la qualité des communications tout en préservant l’environnement électromagnétique et la santé publique. "Pour répondre à ce besoin, nous avons imaginé puis développé des miroirs magiques capables d’optimiser les liaisons entre les sources d’information et tous les utilisateurs. Greenerwave est un projet magnifique, car il permet d’utiliser cette rupture technologique, née de concepts de physique très nouveaux, au service du WiFi et de la téléphonie mobile."

"Pour l'instant, le premier produit qui sera licencié à des partenaires industriels, concerne la WiFi," note Eric Labarre, CEO. "Mais nous déclinerons rapidement la technologie sur les mobiles." Le marché de l’amplification du signal s'annonce quant à lui énorme. Au niveau mondial, Greenerwave estime qu'il touche à 15% des abonnements à l’Internet fixe et mobile et concerne déjà plus de 600 millions d’internautes. Les opérateurs de téléphonie mobile, mais aussi les acteurs du smart building sont de leur côté fortement intéressés par des solutions alternatives dans les pays développés, où l’exigence de débit croise un principe de précaution légitime quant aux pollutions électromagnétiques. Un boulevard que Greenerwave va pouvoir commencer à ouvrir aux Etats-Unis à travers le CES Las Vegas.


Crédits Indigen
- Copyrights WebTimeMedias 2011