ShareThis

Nice : Les Franjynes lancent une collection "de la tête aux pieds"

Souffrant d'un cancer et de la perte de cheveux due à la thérapie, Julie Meunier (29 ans) avait mis au point un système ingénieux de frange-turban qui lui avait permis de rester féminine. Succès. Elle en a fait une entreprise qui, aujourd'hui, pour son deuxième anniversaire entame une seconde étape. Au-delà des cheveux, mais toujours dans le créneau du stylisme médical, une collection de la tête aux pieds vient d'être lancée.

Un tournant et une accélération pour Les Franjynes à Nice. La marque fête ses deux ans. Elle avait été créée spécialement pour aider les femmes qui souffrent de perte totale de cheveux suite à un traitement contre le cancer. Il s'agissait de leur proposer une alternative aux perruques inadaptées. C'est ce problème qu'avait rencontré la fondatrice, Julie Meunier, touchée elle-même par la maladie et par l'alopécie causée par la thérapie. Faute de trouver sur le marché des solutions adaptées, Julie Meunier avait mis au point pour elle-même un système permettant aux franges de tenir sur les têtes sans cheveux, le tout assorti d'un joli turban déjà noué. Ingénieux. Esthétique. Adopté. Elle a en fait une entreprise.

Une première collection printemps-été qui donne le ton

C'est ce succès qui permet aujourd'hui aux Franjynes de passer à une nouvelle étape sur le même créneau du stylisme médical. Cela avec la même ambition : permettre aux femmes lors d'une maladie, d'un traitement ou d'une chirurgie, de se sentir belles et féminines, dans des tenues "mode et confort". Mais désormais, au-delà de la chevelure, il s'agit de les habiller de la tête aux pieds" dans le même esprit que celui des franges turbans : maintenir ses positions sur un marché où la copie reste trop souvent "monnaie courante".

La première collection de prêt-à-porter printemps/été 2019 donne le ton. Elle se compose de 3 pièces dos nu (une robe, une combinaison et un top), et s’adresse aux femmes ayant subi une ablation sans reconstruction d'un ou des deux seins. Chaque modèle se porte sans soutien-gorge et dispose d’un système innovant au niveau de la poitrine permettant d’y associer une prothèse mammaire externe et de gérer soi-même la hauteur de ses seins.  

"Pour poursuivre notre développement, l’innovation conçue avec mes utilisatrices pour doper l’estime de soi reste notre principal objectif", précise Julie Meunier désormais installée au Village by CA Sophia Antipolis. Réalisée en tissu italien choisi pour son maintien, chaque pièce s’adapte au corps de la femme, se décline en 6 coloris - rouge, écru, moutarde, fuchsia, bleu klein, noir et se porte dans 7 styles différents permettant de disposer de 7 tenues en 1, par un système simple de nouage, devenu "la marque de fabrique" des Franjynes. Ces créations 100% françaises, 100% Côte d’Azur, sont disponibles des tailles XS à XL mais également sur mesure - à la commande.

Les Franjynes ne s’arrêtent pas là… A l’occasion du 2ème anniversaire de la société, de nouveaux turbans viennent enrichir l’offre initiale pour apporter plus de choix, répondre à toutes les situations et apporter encore plus de choix aux femmes, leur permettant de s’adapter à toutes les situations. Les turbans se déclinent en version sport dont un modèle avec casquette, en version cérémonie, pour les grandes occasions. D'autre part, de nouveaux tissus sont travaillés (coton, coton jeans, jacquard français, soie, modal, crêpe) tandis que 4 nouveaux coloris de franges sont apparus (poivre et sel, méché blond, méché châtain, moka). Ils s’ajoutent aux 9 franges déjà disponibles (blond platine, blond doré, blond foncé, brun, blanc, roux, etc.).

Dans les rochains mois, Les Franjynes ambitionnent d’accroître leur engagement dans le #slowfashion, de poursuivre l’innovation dans leurs gammes de produits mais également dans les tissus utilisés et d'accentuer la relation avec les utilisatrices. De quoi poursuivre une aventure de deux ans qui se solde déjà par plus de 200 produits, près de 4.000 utilisatrices, 2.200 ventes par an avec un panier moyen de 85 € TTC et un chiffre d'affaires de 179.000€ en 2018 (250.000 € en prévision 2019). Pour Julie Meunier,   u  ne belle revanche contre les accidents de la vie!


Crédits Indigen
- Copyrights WebTimeMedias 2011