ShareThis

Nice : l'Etat apportera 50 M€ pour le nouveau commissariat Saint-Roch

Le ministre de l'Intérieur Gérard Collomb a confirmé son soutien au projet de commissariat dans les anciens locaux de l'hôpital Saint-Roch à Nice. Dans le cadre du nouveau plan de programmation immobilière 2018-2020, le projet bénéficiera d'un financement de 50 M€. C'est le projet qui bénéficiera du plus important investissement de l’Etat dans ce plan, a souligné Christian Estrosi, maire de Nice.

Le projet d'un nouvel hôtel de police à Nice dans les locaux de l'ancien hôpital Saint Roch a été confirmé cet après-midi par Gérard Collomb, ministre d’Etat, ministre de l’Intérieur, lors d'une conférence de presse consacrée à la présentation d'une nouvelle série de travaux sur 3 ans pour la modernisation du parc immobilier de la police et de la gendarmerie. Unique en France, le projet de Nice Saint-Roch vise à réunir en un seul Hôtel de police, la Police Nationale et la Police Municipale.

Gérard Collomb, qui en avril dernier avait déjà annoncé l’engagement du gouvernement pour le nouveau commissariat Saint-Roch à Nice, a confirmé que le dossier bénéficierait d'un financement de 50 millions d’euros. C’est d'ailleurs le projet qui bénéficiera du plus important investissement de l’Etat dans ce plan de programmation immobilière 2018-2020. Le plan prévoit 29 nouveaux projets "d’ampleur" pour la police et 47 pour la gendarmerie, en métropole et en outre-mer, mais celui de Nice est de loin le plus emblématique et le plus cher. Le second en termes de coût est Amiens (25 millions), suivi de la réhabilitation du commissariat du XIVe à Paris (20 millions d'euros) ou du projet d'Aulnay-sous-Bois (16 millions d'euros).

Dès cette année, a précisé le ministre d'Etat, les crédits monteront de 5 % par rapport à 2017 et s’établiront à 196 millions d'euros pour le parc immobilier de la police. Ils progresseront de 9 % pour la gendarmerie à 101 millions d'euros. Dans un communiqué Christian Estrosi, maire de Nice, a tenu à remercier le ministre de l’Intérieur. "C’est le projet qui bénéficiera du plus important investissement de l’Etat dans ce plan de programmation immobilière 2018-2020," a souligné celui qui est également président de la Métropole. Cela "va permettre d’offrir à nos policiers des conditions de travail optimales pour une plus grande efficacité, une meilleure complémentarité pour les forces de sécurité qui travaillent quotidiennement ensemble, des conditions d’accueil améliorées pour les administrés… "


Crédits Indigen
- Copyrights WebTimeMedias 2011