ShareThis

Nice : Mars aux Musées célèbre le cinéma à sa façon

Pour les 100 ans des studios de la Victorine, la 18ème édition de Mars au Musées fait son cinéma du 4 au 28 mars avec des séquences qui se tourneront successivement dans les huit musées niçois et, pour clap de fin, un montage de ces séquences le 28 mars lors de la nuit de clôture au MAMAC. Inauguration le 4 mars à 17 heures au Musée Masséna.

Nice célèbre les 100 ans de ses Studios de la Victorine. Manifestation étudiante devenue traditionnelle, Mars aux Musées, pour sa 18ème édition se met au diapason et comme le Carnaval de Nice en cours, elle a voulu rendre hommage au cinéma. Dans cette perspective, les étudiants du Master 2 Événementiel, Médiation et Ingénierie de la Culture, qui assurent la programmation (en coorganisqation avec la ville de Nice et Université Côte d'Azur), ont imaginé un scénario immersif transportant les visiteurs de séquences en séquences. Le tout constituant un film grandeur nature, intitulé : "Mars aux Musées fait son Cinéma…". Une prise de vue sur le 7ème art qui s'échelonnera du 4 au 28 mars et ira de musée en musée.

Les huit musées niçois serviront de plateaux de tournage

Du 4 au 28 mars, huit musées niçois serviront de plateaux de tournage pour les performances artistiques des artistes et des étudiants. À l’affiche : projections sur mesure signées Kino ou encore Moya, ciné-concerts, ateliers pour les étudiants malvoyants et non-voyants, performances acrobatiques, œuvres participatives autour du montage, atelier de fabrication de jeux d’optiques, cours délocalisés… La manifestation donne sa chance à de jeunes artistes, amateurs ou professionnels qui se produiront et mettront leurs talents au service d’une médiation propulsant les étudiants dans l’univers intime des studios de production.

Le Musée Masséna accueillera les coulisses d’un tournage, tandis que le Musée de Préhistoire Terra Amata donnera le pouvoir de voyager dans le temps et de percer le secret des effets spéciaux. Le Musée National Marc Chagall présentera l’art de la mise en scène, pendant que le Musée Matisse permettra d’explorer les jeux de lumière et de décor. Le Musée d’Archéologie de Nice/Cimiez proposera d’aborder l’écriture du scénario, quand le Palais Lascaris fera virevolter le public d’un son à l’autre. Enfin, le Musée de la Photographie Charles Nègre emmènera les visiteurs dans l’univers rythmé de l’image et du mouvement. Avec en clap de fin un montage des séquences au Musée d’Art Moderne et d’Art Contemporain.

Les nouveautés 2019

Mars aux Musées invite d'autre part les étudiants du Master Management de l’Art et du Tourisme Culturel (MATC) de l’IAE de Nice, Université Côte d’Azur à participer au festival. Ils présenteront, dans le cadre du projet Art & Leadership, une exposition-concours intitulée "Lyriques, ASKIP !", au Musée International d'Art Naïf Anatole Jakovsky, du 8 au 15 mars. Il y est question de réinventer le lyrisme autour de l’exaltation des sentiments et de le montrer dans sa dimension contemporaine. Le vernissage aura lieu le vendredi 8 mars de 18h à 21h et la clôture de l’exposition se déroulera le vendredi 15 mars de 18 heures à 21h, toujours au Musée International d’Art Naïf Anatole Jakovsky.

Et puis autre nouveauté, l’association des étudiants réalisateurs Cinq Assiettes sera présente tout au long du festival afin de réaliser un court-métrage spécial. Celui-ci sera dévoilé par l'association Kino Nice lors de la soirée de clôture au Musée d’Art Moderne et d’Art Contemporain le jeudi 28 mars de 19 heures à minuit. Une façon de plus, pour Mars aux Musées 2019 de bien coller à son ambition : offrir aux visiteurs un large éventail d’événements culturels innovants, perpétuer la transmission de notre patrimoine et explorer les différentes collections des musées par le biais de la médiation autour de l’art cinématographique. 


Crédits Indigen
- Copyrights WebTimeMedias 2011