ShareThis

Nice Méridia : première pierre pour l'IMREDD, l'institut de la smart city

La première pierre de l'IMREDD (Institut méditerranéen du risque, de l'environnement et du développement durable) a été posée par le Premier ministre, Edouard Philippe. Conçu par l'architecte Marc Barani, ce bâtiment de 5.000 m2 s'ouvrira à la rentrée 2019. Il accueillera des formations autour de la "smart city" et sera ainsi chargé d'inventer la ville de demain.

La construction à Nice Méridia de l'IMREDD (Institut méditerranéen du risque, de l'environnement et du développement durable), est engagée. La première pierre de ce nouveau bâtiment conçu par l'architecte Marc Barani a été posée vendredi dernier à l'occasion de la visite à Nice d'Edouard Philippe, Premier ministre. Une cérémonie traditionnelle à laquelle participaient Frédérique Vidal, Ministre de l'enseignement supérieur (et ancienne présidente de l'Université Nice Sophia), Georges-François Leclerc, Préfet des Alpes Maritimes, Christian Estrosi, Maire de Nice, Président de la métropole Nice Côte d'Azur, Emmanuel Ethis, Recteur de l'académie de Nice, Jean-Marc Gambaudo, Président d'Université Côte d'Azur et Emmanuel Tric, Président de l'Université Nice Sophia Antipolis. (Photo DR : un dessin de l'IMREDD avec une architecture qui s'inscrit dans l'ensemble du quartier Nice Méridia).

La construction est prévue pour durer 14 mois avec une livraison prévue à l’été 2019. Ainsi, dès la rentrée 2019, ce nouveau bâtiment au cœur de la technopole urbaine Nice Méridia accueillera environ 500 étudiants et 200 chercheurs ainsi que des partenaires économiques, startups, entreprises et pôles de compétitivité. Projet co-construit par l’Université Nice Sophia Antipolis et la Métropole Nice-Côte d’Azur, l’IMREDD se présente comme un acteur important du futur campus de l’éco-vallée de la Plaine du Var. L'institut vient s’implanter en prolongement de l’opération de bureaux The Crown, dédiée à l’innovation, aux startups et aux grandes entreprises. Ouvert sur le Cours de l’Université, ce bâtiment de 5000 m2, bénéficie d'un financement dans le cadre du contrat de plan État-Région.

L’IMREDD, précise l'UCA (Université Côte d'Azur) s’inscrit dans le projet iDEX (Initiative d’excellence) du Programme d’Investissements d’Avenir UCA-JEDI décroché en janvier 2016. Il incarne un "Centre de Référence" sur un sujet d’enjeu sociétal en lien avec le territoire et ses collectivités : le territoire intelligent, la prévention et la gestion des risques. L'Institut a pour mission d’impulser des actions de recherche partenariale, de créer des formations initiales et continues et de favoriser l’expertise et l’innovation au service du développement économique. Il développe ses activités dans le champ de la Smart City autour de quatre domaines d’activités stratégiques : quartier/bâtiment intelligent & énergie / Cycle de l’eau et environnement / Risques / Mobilité intelligente. Il s'agit, en quelque sorte, d'inventer la ville de demain.


Crédits Indigen
- Copyrights WebTimeMedias 2011