ShareThis

Nice ne sera pas le candidat de la France pour l'Agence Européenne du Médicament

Nice ne portera pas la candidature française pour accueillir l'Agence européenne du médicament . L'EMA, avec 850 personnes à Londres, doit en effet être relocalisée suite au Brexit. Mais c'est Lille qui a été retenue comme le candidat de la France ainsi que l'a annoncé mercredi le premier ministre Bernard Cazeneuve, suite à l'examen des dossiers des huit métropoles qui postulaient à cette relocalisation (outre Nice il s'agit de Lens-Liévin, Lille, Lyon, Montpellier, Paris Sud-Villejuif, Strasbourg et Toulouse).

Une délégation niçoise menée par Philippe Pradal, maire de Nice, était montée à Paris le 13 avril dernier pour défendre le dossier niçois au ministère de la Santé devant un jury présidé par la ministre Geneviève Fioraso. Nice avait fait valoir ses atouts : pas de grands sièges d'entreprises pharmaceutiques, ce qui évitait d'éventuels conflits d'intérêt, un aéroport international "urbain", un immobilier d'entreprise compétitif, une qualité de vie. Pour le jury, c'est cependant Lille qui présentait "les meilleures chances de succès".

Le communiqué indiquant le choix soulignait que Lille "est idéalement située au coeur de l'Europe" et que "la France dispose d'un écosystème de santé (recherche, innovation, industrie) exceptionnel, dont Lille est l'un des pôles majeurs".


Post new comment

  • Web page addresses and e-mail addresses turn into links automatically.
  • Lines and paragraphs break automatically.

Plus d'informations sur les options de formatage

Image CAPTCHA
Entrez les caractères (sans espace) affichés dans l'image.
Crédits Indigen
- Copyrights WebTimeMedias 2011