ShareThis

Nice : Qualisteo repense l'efficience énergétique avec l'aide de l'Europe

Qualisteo (Nice), qui s'est donné pour objectif d'aider les grandes entreprises à réduire leur consommation électrique, a pu développer son nouveau système de mesure EVA grâce aux financements de l'Union Européenne au travers de Fonds FEDER et de la Région Sud (un programme de plus de 1 M€ sur deux ans de 2016 à 2018).

L'Europe s'engage en Région Sud avec le FEDER (Fonds européen de développement régional). La start-up niçoise Qualisteo (25 personnes réparties sur Nice et le siège social parisien) en donne un exemple à travers un nouveau système de mesure qu'elle a pu mettre au point grâce à une aide substantielle de l'Union Européenne au travers de Fonds FEDER et de la Région Sud (un peu plus d'1 million d'euros sur deux ans, de 2016 à 2018). Il s'agit du projet EVA, une Technologie permettant de révolutionner le business model smart-grid qui a bénéficié également du soutien de l'ADEME.

Le projet EVA vise à repenser l'efficience énergétique. Il a pour but de proposer aux entreprises de toutes tailles une solution technique et un business model innovants, réunissant les approches Smart Grid et de Maîtrise de la Demande en Energie (MDE). L’objectif recherché est de rendre économiquement profitable pour les entreprises, l’adoption à grande échelle d’une démarche et d’outils d’économie d’énergie compatibles ISO500001 embarquant une capacité de pilotage valorisable à l’avenir sans coût matériel ou latence de déploiement par les futurs acteurs du Smart Grid (Fournisseurs, agrégateurs,…)

Cette solution, liste la start-up, permet :

  • La cartographie énergétique complète des bâtiments sur la base des factures passées et d’un audit réalisé à distance suite à l’installation et l’obtention des premières mesures détaillées
  • Des préconisations d’économies focalisées sur les actions simples accessibles sans investissements. Selon son expérience, Qualisteo avance les chiffres de 15 à 30% d’économies qui peuvent être générées en quelques semaines et pérennisées par une simple démarche de suivi des consommations détaillées
  • Des dashboards détaillés et indicateurs synthétiques et la mise en place de suivi de KPIs

Comme le note Elodie Bondi, sa directrice générale, Qualisteo qui compte parmi ses clients 15 groupes industriels majeurs du CAC 40 a pu ainsi déjà déployer ce nouveau système. Ce projet EVA vient d'ailleurs à point. Il s'inscrit dans une démarche globale de transition énergétique. Il apporte notamment aux entreprises :

  • Une réduction significative des consommations d’énergie 15 à 30% dans les bâtiments professionnels et, en dehors de la France, des émissions de CO2. Actions sur l’électricité et les autres fluides (gaz, eau, etc..)
  • Un maintien dans le temps des premières économies, mise en place d’un processus d’optimisation continu
  • Un engagement des entreprises vers l’approche ISO 50001 en anticipation des obligations réglementaires

Au total, un outil qui s'annonce efficace au service de la transition énergétique dans laquelle le monde est engagé.


Crédits Indigen
- Copyrights WebTimeMedias 2011