ShareThis

Nice : VuLog embarque Patrick Pélat, l'ex numéro 2 de Renault

Forte de sa levée de fonds de 17,5 millions d'euros l'an dernier, la société niçoise renforce son équipe et vient d'intégrer dans son conseil d'administration Patrick Pélat, ancien numéro 2 de Renault. Sur le terrain, la société, qui compte 90 salariés (dont 70 à Nice), continue de se déployer à l'international. Dernier succès en date : le lancement d'un service d'autopartage à Wuhan en Chine avec PSA pour 300 véhicules avec une perspective de 3.000 dès l'an prochain.

VuLog, la start-up niçoise championne des nouvelles mobilités, continue à se renforcer et à performer après avoir levé en août 2017 quelque 17,5 M€. Une levée réalisée auprès d'un fonds d'investissement britannique qui a pris résolument les commandes (elle s'est séparé malheureusement des fondateurs). Désormais entrée dans une phase de forte croissance et d'accélération, la société qui compte 90 salariés (dont 70 à Nice) a réussi récemment un coup d'éclat en embarquant dans son conseil d'administration Patrick Pélat.

Patrick Pélat chargé d'une mission sur la mobilité par le président de la République

Le nouvel administrateur n'est rien que moins l'ancien numéro 2 de Renault, l'un des premiers constructeurs automobiles mondiaux pour lequel il a travaillé de 1984 à 2012 (il a été ensuite vice-président exécutif et chief automotive officer de Salesforce.com de 2012 à 2015, puis il a créé il y a trois ans la société de conseil Meta Consulting LLC, qu'il préside).

Patrick Pélat s'est déclaré particulièrement intéressé par la rapidité à laquelle les technologies de Vulog se sont déployées dans les plus grandes métropoles mondiales, ainsi que par ces technologies nouvelles qui rendent possible une transition vers le véhicule autonome partagé. Patrick Pélat, par ailleurs, a été chargé par Emmanuel Macron d'une mission sur les concepts de la voiture électrique et des véhicules autonomes, le président de la République souhaitant que la France soit partie prenante dans la nouvelle mobilité.

Une voiture débloquée toutes les 2 secondes grâce à sa technologie!

Vulog, quant à lui, poursuit son déploiement dans le monde. Dernier succès à son actif fin septembre, le lancement à Wuhan, en Chine, du service d'autopartage de PSA via Free2Move, service piloté par la technologie VuLog pour une flotte de 300 véhicules (Dongfeng E30), qui devrait monter à 3.000 véhicules dès l'an prochain.

Avec Free2Move (Washington et désormais Wuhan), avec emov (Madrid et Lisbonne), avec les groupes Kia et Repsol à Madrid (service Wible), Vulog, également présent à Anvers et dans d'autres villes, a pu s'imposer en leader. Ses solutions sont au cœur de multiples services de mobilité un peu partout e à tel point que la société a pu calculer qu'un utilisateur d'autopartage dans le monde débloque une voiture grâce à sa plateforme chaque 2 secondes ! 

  • Voir les autres articles de WebTimeMedias sur la société : Tag Vulog

Crédits Indigen
- Copyrights WebTimeMedias 2011