ShareThis

Nouvelle génération TV : Wildmoka (Sophia) lève 2 M€

Lancée en novembre 2013 sur le créneau des médias numériques par deux anciens d'Alcatel-Lucent à Sophia, Cristian Livadiotti et Thomas Menguy, Wildmoka a réussi avec le support de Bpifrance une première levée de fonds de 2 M€ auprès de 3 investisseurs (Apicap, Entrepreneurs Factory et Starquest). L'objectif est d'accélérer la croissance et poursuivre la stratégie de développement international.

Start-up de Sophia Antipolis sur le créneau de la nouvelle télévision, Wildmoka a désormais les moyens d'accélérer sa croissance et de renforcer sa stratégie de développement internationale. La société fondée en novembre 2013 par Cristian Livadiotti et Thomas Menguy, deux anciens d'Alcatel-Lucent Sophia (et auparavant d'OpenPlug), vient en effet de réussir sa première levée de fonds : 2M€ auprès de de 3 investisseurs (Apicap, Entrepreneurs Factory et Starquest), avec le support de BPI France. Fort de ses premiers succès technologiques et commerciaux, Wildmoka va ainsi pouvoir accélérer sa stratégie de développement à l’international entamée début 2015, stratégie concrétisée récemment par la signature d’un contrat auprès d’une grande chaîne TV américaine.

Faites votre "best of" personnel et envoyez le sur les réseaux sociaux

Ce que propose Wildmoka ? Essentiellement de nouvelles façons de consommer et de monétiser les contenus mass-médias dans l’univers du numérique. Soutenue dès le premier jour par Advans Group, l’entreprise propose aux chaînes de télévision ou aux détenteurs de droits, une plateforme cloud leur permettant de créer des expériences audio-visuelles innovantes. Sur ce terrain, elle s'est illustrée l'an dernier en signant le premier partenariat commercial de Canalstart, programme d’accompagnement du Groupe CANAL+ dédié aux talents de l’innovation. Ce partenariat s'est concrétisé peu après avec le lancement de l’#Instantcanal, puis en novembre 2014 avec le dispositif "Bref. Canal a 30 ans" pour célébrer les 30 ans de la chaîne cryptée.

Deux expérimentations qui l'ont fait connaître. Avec "InstantCanal", les téléspectateurs pouvaient découper de courtes séquences en direct et les envoyer sur les réseaux sociaux. Avec "Bref", ils piochaient dans les archives de la chaîne pour construire leur "Best of vidéo" personnel qu'ils pouvaient transmettre, là aussi, sur les réseaux sociaux. Depuis, d'autres opérations du même type ont été menées avec les chaînes D8 et NRJ12, tandis que pour TF1, lors de la récente Coupe du Monde de Rugby, Rugby Mix vous permettait de réaliser votre vidéo "best of des coupes du monde".

Un premier contrat avec une chaîne américaine

La jeune pousse a poursuivi aussi son travail de R&D à travers notamment le projet NexGen-TV, qui a obtenu la double labellisation des pôles de compétitivité SCS (communiqué) et Images&Réseaux. Son développement s'est fait également à l'international. Outre un fort partenariat avec Microsoft et des projets avec AT&T, Wildmoka a signé en septembre un premier contrat avec une grande chaîne de télévision américaine.

Wildmoka, d'autre part, a reçu différents prix en 2015 : meilleure start-up pour le marché américain décerné par Bpifrance et Midi Capital (à l’occasion du Silicon Valley Camp à San Francisco en mai 2015), prix du Jury au MipLab durant le MIPTV à Cannes en avril, Prix d’Or catégorie publication lors des Trophées de la Vidéo Online en avril également à Paris.

Pour les chaînes TV, de nouvelles opportunités de monétiser leurs contenus

"Cette première phase nous a permis de découvrir ce marché des médias qui, nous en sommes convaincus, est en train de vivre une profonde révolution – celle du numérique", estiment ainsi Cristian Livadiotti et Thomas Menguy. "Nous avons pu démontrer une forte traction, et avons prouvé à nos clients et partenaires ce que nous savions faire. Nous sommes maintenant à une période charnière, et il est temps d’accélérer".

C'est ce qu'ont également estimé les investisseurs. "Wildmoka a vocation à jouer un rôle majeur dans l’actuelle révolution du marché télévisuel, portée par le développement d’un mode de vie de plus en plus connecté ", indique Gilles Lioret, président d’Entrepreneurs Factory. Pour Emmanuel Gaudé, associé de Starquest, le "binôme fondateur de Wildmoka a su faire partager sa vision des nouvelles manières de consommer les contenus vidéo sur le cloud (usage), apportant à cette industrie de nouvelles opportunités de monétiser leurs contenus, des archives jusqu’au "live", que Wildmoka est seule à maitriser (technologie disruptive)."


Post new comment

  • Web page addresses and e-mail addresses turn into links automatically.
  • Lines and paragraphs break automatically.

Plus d'informations sur les options de formatage

Image CAPTCHA
Entrez les caractères (sans espace) affichés dans l'image.
Crédits Indigen
- Copyrights WebTimeMedias 2011