ShareThis

OVNi Festival à Nice : le mariage de la vidéo et de l'art contemporain

Il était apparu à Nice en décembre 2015, il revient en cette fin novembre le Festival OVNi qui, depuis le 16 novembre et jusqu'à dimanche 25 novembre, se décline en trois formats : un Parcours En Ville, dans une vingtaine de lieux de culture niçois, un OVNi à l'hôtel et un Salon Camera Camera les 24 et 25 novembre. Un hymne à l'art contemporain et à l'image en mouvement !

Il mérite bien de nouveau son nom d'OVNi, le festival d'art vidéo et d'art contemporain qui fait un retour sur Nice en cette deuxième quinzaine de novembre. Lancé avec l'association culturelle BOTOX, il était apparu dans le ciel niçois en décembre 2015. Depuis le 16 novembre et jusqu'au 25 novembre, il est de nouveau à Nice dans ses différents formats et fait toujours figure d'objet non identifié. Le premier format est celui d'OVNi en ville avec du 16 au 25 novembre un parcours des lieux de culture (institutions, galeries, librairie, chapelle, ateliers, espace design, appartements privés...), avec, du 109 au Mamac, chaque lieu racontant une histoire à travers le médium de la vidéo.

Les deux autres formats se déclinent les 24 et 25 novembre avec OVNi à l'hôtel (Villa Victoria, la Villa Rivoli, la Malmaison et dans le Spa du Splendid), qui reprend le concept d'"hospitalité artistique", fondateur du festival. Troisième opération : le Salon de galeries Camera Camera, à l'hôtel Windsor, avec chaque chambre (il y en a 31) ou espace commun de l'hôtel accueillant les œuvres des galeries partenaires. L'occasion d'une balade entre "Chambres Claires" et "Chambres Obscures", à la recherche de vidéos d’art et d’œuvres plastiques. Audacieux dialogue.

Ce dernier salon donnera lieu à la remise des “Suspenses”. Plusieurs lauréats seront récompensés. Il y aura le coup de coeur de Ben et un jury présidé par Caroline Bourgeois élira l’artiste de la meilleure vidéo pour le "Suspense" de la compagnie de Phalsbourg (10.000 euros) et le galeriste pour le "Suspense Camera" du meilleur projet en chambre du salon.

Jusqu'au dimanche 25 novembre, ce seront des expositions, salon, concert, performances, table ronde, workshop, qui ponctueront ce festival hors norme pour des rencontres et échanges entre institutionnels, galeristes, collectionneurs, artistes et amateurs d’art vidéo et d’art contemporain. Berceau de "l'école de Nice", la Métropole continue de se poster aux avant-gardes de la création artistique!


Crédits Indigen
- Copyrights WebTimeMedias 2011