ShareThis

Palm Beach de Cannes : Madar a finalisé la reprise (Challenges)

Le projet de rénovation du Palm Beach de Cannes serait-il bouclé ? Selon le magazine, la famille Madar, entrée dans le dossier en avril dernier avec le rachat au groupe Partouche des parts de la Société Palm Beach Côte d’Azur aurait finalisé la reprise et projette de porter à 100 M€ son investissement pour une rénovation avec "création de commerces et de restauration haut de gamme autour de la mythique piscine qui devrait rouvrir en 2022".

Long, très long serpent de mer cannois, la question de rénover ou reconstruire (et surtout avec qui) le mythique Palm Beach de la pointe Croisette, serait-elle tranchée? C'est ce que croit savoir le magazine "Challenge" qui a publié hier soir un article "en exclusivité" annonçant que le groupe familial Madar avait finalisé la reprise du Palm Beach de Cannes. "L’investissement, de 30 millions d’euros, sera porté à 100 millions après le renouvellement de la concession" précise le magazine. "Des commerces et de la restauration haut de gamme sont prévus autour de la mythique piscine, qui devrait rouvrir en 2022". (Photo DR : le projet de rénovation de Patrick Tartary et David Barokas présenté en avril dernier).

Et de rappeler que "le groupe Madar, contrôlé par Jean et Alain Madar est spécialisé dans l’immobilier haut de gamme, essentiellement en région parisienne et dans le sud de la France." Ce groupe n'est certes pas un inconnu dans ce dossier. Il y est entré de plain-pied en avril dernier avec le rachat au groupe Partouche qui a exploité le casino jusqu'en 2017 des parts de la Société Palm Beach Côte d’Azur. Une cession qui a été finalisée cet été pour un montant total de 11,5 M€ (titres et créance). Mais l'on en était resté sur deux grands projets pour un nouveau Palm Beach : celui du groupe maltais Corinthia Hotels de démolition-reconstruction pour un palace de 250 chambres avec un investissement de l'ordre de 200 M€; celui de la société Cannes Balnéaire de Patrick Tartary et David Barokas, pour une rénovation complète visant à créer un centre d'animation nocturne haut de gamme.

Les deux magiciens des nuits cannoises disposent d'une carte-maitresse : ils sont titulaires d'un bail emphytéotique portant jusqu'en 2027, bail racheté en 2017 pour 23,5 M€ au groupe Partouche. Leur projet est de refaire le Palm Beach à neuf avec la création de restaurants haut de gamme, d'une boite de nuit à l'image du Sporting de Monaco, d'une salle de gala, de l'aménagement d'une plage et de la réfection de la mythique piscine. Un projet évalué à 100 M€ auquel l'arrivée du groupe immobilier Madar avait donné un sérieux coup de pouce. Si l'on en croit "Challenge", ce serait ce projet de rénovation qui tiendrait désormais une solide pole position.


Crédits Indigen
- Copyrights WebTimeMedias 2011