ShareThis

Procédure de sauvegarde ouverte pour le groupe Nice-Matin

La direction de Nice-Matin a obtenu cet après-midi du Tribunal de Commerce de Nice l'ouverture d'une procédure de sauvegarde dans le cadre du désengagement de son actionnaire, le groupe industriel belge Nethys. Une décision que ce dernier conteste et contre laquelle il envisage de faire un recours.

Le Tribunal de Commerce de Nice a répondu favorablement en début d'après-midi aujourd'hui mercredi à la demande d'ouverture d'une procédure de sauvegarde qui lui avait été faite la semaine dernière par les responsables de la SCIC Nice-Matin. Le groupe de presse régional est confronté à la volonté de désengagement de son actionnaire, le groupe industriel belge Nethys, qui selon son avocat Me Antoine Chatain conteste cette décision et envisage de faire un recours. Nethys n'est pas monté au capital pour devenir majoritaire (il devait passer de 34% à 51%) fin décembre comme il s'y était engagé par le pacte d'actionnaires, mais a alors indiqué qu'il souhaitait se désengager et trouver un repreneur. Alors que le nom d'un acquéreur potentiel, le groupe Privinvest Medias de l'industriel Iskandar Safa avait été avancé, silence radio depuis selon Nice-Matin.

Tout juste Nethys aurait fait savoir qu'il serait en contact également avec un autre acquéreur intéressé, sans toutefois donner ni nom, ni la moindre précision. Confidentialité des affaires a-t-il été rétorqué. C'est donc pour sortir de ce flou et forcer Nethys à négocier avec lui et avec le futur acquéreur quel qu'il soit que la direction de Nice-Matin a décidé de demander l'ouverture d'une procédure de sauvegarde. Cette procédure, qui dans ce cas n'est pas liée à des difficultés économiques immédiates, permet au Tribunal de Commerce de se poser en médiateur et de forcer la cession d'actions à l'acquéreur déjà déclaré Privinvest qui a la faveur des responsables de la SCIC, ou à un autre investisseur qu'amenerait Nethys ou se ferait connaître.

Avec l'ouverture de la procédure, c'est une nouvelle étape importante qui vient d'être franchie dans cette nouvelle crise, les responsables de Nice-Matin espérant maintenant pouvoir avancer rapidement et mettre en place une structure du capital solide avant le début de l'été. A suivre évidemment.


Crédits Indigen
- Copyrights WebTimeMedias 2011