ShareThis

Projet Flexgrid : la PACA candidate au déploiement en grand de "smart grids"

La région PACA a répondu à l'appel à candidature du gouvernement pour choisir un territoire de déploiement à grande échelle de réseaux électriques intelligents en déposant le projet Flexgrid, qui mobiliserait 200 M€ d'investissements. Une candidature qui, comme pour la French Tech, associe plusieurs collectivités dont la Métropole Nice Côte d'Azur, et des industriels.

Dans la lignée du développement d'une filière "smart grids" sur le territoire avec le récent succès de la candidature du projet "Smart Campus Nice Sophia Antipolis", une autre réponse à un appel à candidature a été déposée le 17 juillet dernier par la région PACA. Il s'agit du projet Flexgrid qui répond à l'appel à projets lancé le 15 avril par le gouvernement pour choisir un territoire de déploiement à grande échelle de réseaux électriques intelligents. Sur ce même appel, une autre réponse a été engagée de façon conjointe par les régions Bretagne et Pays-de-Loire. Elles ont également déposé une candidature le 17 juillet avec le projet Smile, pour Smart ideas to link energies, qui vise à construire un grand réseau électrique intelligent de l’Ouest.

Collectivités, industriels et PME regroupés autour d'un projet

Porté par la région PACA, le projet Flexgrid joue les regroupements comme cela a été fait avec succès pour la candidature French Tech Côte d'Azur. Il associe la métropole de Nice Côte d’Azur, Marseille Provence Métropole, la Communauté d’Agglomération du Pays d’Aix, le Syndicat d’Agglomération Nouvelle Ouest Provence, le département des Alpes-de-Haute-Provence, le pays Serre-Ponçon Ubaye Durance et la Communauté de communes Provence Verdon ainsi que les autorités organisatrices de la distribution d’énergies. Il s’appuie également sur la mobilisation des industriels et PME régionaux.

"Ce projet innovant qui réunit collectivités territoriales, industriels, pôles de compétitivité et PRIDES (Pôles Régionaux d’Innovation et de Développement Economique Solidaire), propose des expérimentations à grande échelle pour  répondre aux enjeux de la transition énergétique", est-il précisé dans un communiqué. "La diversification des modes de production électrique, la place croissante des énergies renouvelables, l’évolution  de nos usages et l’intégration des technologies numériques entrainent une évolution massive des modes de gestion des réseaux. Ces conditions de gestion doivent ainsi intégrer des critères de cyber sécurité, d’interactivité et d’adaptabilité, en  s’appuyant sur le développement d’une nouvelle génération de Réseaux Electriques Intelligents".

Un nouveau challenge qui intéresse particulièrement la Côte d'Azur

A la clé des investissements importants. Dans le territoire lauréat, les gestionnaires de réseau (RTE, ERDF) investiront entre 50 et 80 M€ pour  mettre en  œuvre un réseau intelligent, notamment en accompagnement d’un premier déploiement de plus de 150.000 compteurs intelligents Linky. Au total, Flexgrid mobilisera plus de 200 M€ d’investissements de la part des partenaires publics et privés en  termes d’infrastructures et d’équipements. 

A travers cette dynamique territoriale, les partenaires de Flexgrid souhaitent encourager le développement des REI en Provence-Alpes-Côte d'Azur qui revêt des enjeux économiques, sociaux et environnementaux majeurs, avec un marché mondial estimé à 30 milliards d'euros par an dès 2015.

Flexgrid s’appuie fortement sur la mobilisation des industriels régionaux, sous l’animation des pôles de compétitivité "Capenergies" et "SCS" (Solutions Communicantes Sécurisées). Parmi les partenaires industriels de premier rang figurent ainsi EDF, Orange, Alstom, ST Microelectronics et le CEA accélérateur de transfert de la R&D vers l’industrie. Sont également mobilisés un vivier de PME innovantes, ainsi que des centres de recherche et d’enseignement.

Le projet peut également bénéficier des expérimentations aux résultats encourageants, comme les démonstrateurs "PREMIO" de  Lambesc (13), ou encore "NICE GRID", "INFINIDRIVE" et "REFLEXE" sur Nice Côte d’Azur (06), territoire majeur de la démarche, mais également de la labellisation du  campus  intelligent de Nice Sophia Antipolis. Un nouveau challenge qui intéresse donc tout particulièrement la Côte d'Azur.

  • Voir les autres articles sur la filière azuréenne des Smart Grids : Tag Smart Grids

Crédits Indigen
- Copyrights WebTimeMedias 2011