ShareThis

Radiographie du Pôle Sciences du Vivant azuréen : les derniers chiffres

Quelles sont les grandes tendances des sciences du vivant sur la Côte d'Azur, son impact, ses emplois, ses caractéristiques ? Ce sont des réponses à ces questions qu'apporte la dernière étude sur les "Sciences du Vivant de la Côte d’Azur" que vient de publier l'observatoire économique Sirius-CCI en partenariat French Tech Côte d’Azur, suite à une enquête menée auprès des entreprises en juillet 2018. Composé de 313 établissements, ce pôle - implanté principalement dans le bassin Grassois - poursuit sa progression pour atteindre un chiffre d’affaires de 3,1 milliards d’euros en 2017 dont 55% à l’export (1,7 milliard).

Il représente 11.300 emplois. Ils se répartissent dans des activités liées à l'industrie aromatique, pharmaceutique et vétérinaire, à la chimie, au génie biomédical et biotechnologie, à la cosmétologie et au monde végétal. A noter une tendance : depuis 2010 les deux tiers des établissements implantés sur la Côte d’Azur sont davantage orientés dans l’industrie cosmétique, aromatique et pharmaceutique.


Crédits Indigen
- Copyrights WebTimeMedias 2011