ShareThis

Rassemblement transfrontalier à Nice face à la crise France-Italie

Un grand rassemblement franco-italien sur la symbolique Place Garibaldi à Nice, vendredi 15 février à 12 heures pour assurer que rien ne pourra faire vaciller les relations fraternelles entre la France et l'Italie : c'est ce qu'a tenu à organiser Christian Estrosi, maire de Nice et président de la Métropole, pour répondre aux tensions entre Rome et Paris. Des tensions qui ont pris une rare ampleur la semaine dernière avec le rappel à Rome de l'ambassadeur français. Du jamais-vu depuis la fin de la Seconde Guerre Mondiale. Ce rendez-vous, présenté comme un "moment d’unité, de fraternité et d’amitié" rassemblera des maires frontaliers, ainsi que des représentants du monde économique, culturel et sportif français et italiens.

Et Christian Estrosi de souligner que les deux pays sont à l’origine de la construction européenne et que Nice, par les vagues de migrations successives qui l'ont peuplée "est la première ville italienne de France". Quant à Giuseppe Garibaldi, né à Nice, l’un des pères fondateurs de l’Italie moderne, il représente un parfait trait d’union entre nos deux pays. Aussi, "ce rassemblement est l’occasion de rappeler à tous l’héritage culturel  qui nous unit, les racines latines que nous partageons. Il s’agira d’un temps de fraternité qui, sans aucun doute, appellera nos diplomaties respectives à l’apaisement" conclut le maire de Nice.


Crédits Indigen
- Copyrights WebTimeMedias 2011