ShareThis

SKEMA lance un laboratoire mondial en "intelligence augmentée"

SKEMA Business School annonce le lancement de SKEMA AI Global Lab, qui a pour ambition de devenir un laboratoire de recherche mondial sur l'Intelligence Augmentée, une association homme-machine plus pragmatique que l'Intelligence Artificielle seule. Dirigé par le professeur Thierry Warin (HEC Montreal, Harvard), ce lab aura un siège à Raleigh (USA) et une de ses deux antennes à Sophia Antipolis où doit être créé l'un des quatre 3IA français (Instituts Interdisciplinaires d'Intelligence Artificielle).

Il y a l'IA pour Intelligence Artificielle et l'IA pour Intelligence Augmentée, une association homme-machine plus pragmatique que l'intelligence artificielle. C'est cette formule que retient SKEMA Business School qui lance un laboratoire de recherche mondial en intelligence augmentée : le SKEMA AI Global Lab. Parce que l'intelligence augmentée est la science des données et l'intelligence artificielle au service des humains, l'objectif du laboratoire sera de faire le pont entre la science des données, l'intelligence artificielle et la transformation numérique des entreprises et de nos sociétés. Superbe challenge. (Photo ci-dessus : le Campus de SKEMA à Sophia Antipolis. SKEMA est membre de l'Université Côte d'Azur qui porte l'Institut 3IA, l'une des 4 nouvelles têtes de pont françaises en matière de recherche en Intelligence Artificielle).

Un accélérateur de la transformation numérique des enseignements sur les campus de SKEMA

Mobilisant un budget initial de plus de 3 millions d'euros, SKEMA Business School veut que ce laboratoire devienne l'un des centres de pointe en intelligence augmentée dans les 5 prochaines années. En développant des algorithmes de Science des données et d'Intelligence artificielle, le laboratoire se spécialisera en modélisation prédictive dédiée aux nouveaux enjeux des entreprises et de nos sociétés.

Le laboratoire jouera un rôle d'accélérateur de la recherche et de la transformation numérique des enseignements sur tous les campus de SKEMA Business School à travers l'utilisation d'une plateforme à la pointe de la technologie. D'autres financements privés et un partenaire technologique majeur devraient rapidement rejoindre le SKEMA AI Global Lab pour en faire un laboratoire de recherche de calibre mondial.

Le professeur Thierry Warin (HEC Montreal, Harvard) à la direction du SKEMA AI Global Lab

Professeur en Science des données appliquée aux entreprises et créateur d'une plateforme technologique dédiée à la recherche en science des données et intelligence artificielle, le professeur Thierry Warin rejoindra SKEMA en janvier 2019 pour créer et diriger le laboratoire. L'ADN de ce laboratoire est d'être un "laboratoire in-discipliné", au sens où il sera réellement multidisciplinaire, fondamentalement exploratoire et souvent anti-conformiste.

Thierry Warin, l'un des éditeurs académiques de la revue scientifique PLOS One, était professeur titulaire à HEC Montréal depuis 2013 et Visiting Scholar à Harvard University à plusieurs reprises depuis près de 10 ans. Il a notamment conduit des travaux de recherche avec le Weatherhead Center for International Business à Harvard et le CIRANO à Montréal où il a créé une plateforme de visualisation de données internationales (Mondo International) et le Social Data Science Lab.

Un siège à Raleigh (USA) et deux antennes à Sophia Antipolis et Paris

La création du laboratoire global SKEMA en intelligence augmentée est concomitante au recrutement de six chercheurs qui développeront leurs travaux à partir de la plateforme du Professeur Warin, avec pour objectif d'ici 2 ans d'accompagner des entreprises sur tous les sites où SKEMA opère : en Chine, aux Etats-Unis, au Brésil et bien sûr en France.

Le SKEMA AI Global Lab aura son siège à Raleigh, en Caroline du Nord, au cœur du "Triangle" de la recherche américaine, l'un des principaux pôles d'innovation aux États-Unis, juste derrière la Silicon Valley. Dès le départ, le SKEMA AI Global Lab installera des antennes dans 2 autres pôles d'innovation faisant partie de 2 sites de SKEMA : Paris et Sophia-Antipolis.

La construction du SKEMA AI Global Lab se fera en trois phases :

  • 1ère phase : développement des capacités de recherche en science des données et intelligence artificielle appliquée sur les 6 sites de SKEMA sur les 3 continents ;
  • 2ème phase : transfert des travaux de recherche vers tous les programmes de l'école à travers le monde et tous les étudiants ;
  • 3ème phase : valorisation et diffusion des travaux par l'école auprès des entreprises de tous les territoires où elle est implantée.

Ce qu'ils en disent

Thierry Warin, le directeur, se déclare particulièrement intéressé de "pouvoir concevoir ce laboratoire avec SKEMA, unique sur le plan de sa nature (global dès sa création), de ses méthodes de pointe (Science des données et intelligence artificielle) et de ses champs d'études (Finance, Affaires internationales, Stratégie...).

En créant ce laboratoire de recherche mondial en intelligence augmentée, nous nous donnons une longueur d'avance sur ce qui vient après la recherche fondamentale en intelligence artificielle. Nous allons nous concentrer sur les applications pour la société et les entreprises en mettant la technologie au service de l'humain.

Le SKEMA AI Global Lab contribuera à créer une nouvelle génération de managers et de leaders prêts à diriger des entreprises du XXIe siècle grâce à des outils et une pensée analytique à la hauteur des enjeux du XXI siècle".

Alice Guilhon, directrice générale de SKEMA, souligne que "le but de ce laboratoire est de réunir une équipe de recherche de premier plan en sciences des données, un réseau de recherche mondial et l'utilisation de technologie de pointe pour développer des plateformes et des algorithmes afin d'accompagner la digitalisation, l'innovation et les stratégies des entreprises globalisées.

En participant actuellement activement aux projets d'IA en France au travers de "Impact IA" auprès de Microsoft et de "3IA Côte d'Azur", SKEMA affirme son positionnement sur l'économie de la connaissance en se dotant de ce laboratoire mondial et de ressources humaines adéquates pour devenir l'un des tout premiers laboratoires mondiaux à créer et appliquer les méthodes et outils d'IA au bénéfice des entreprises et des étudiants".


Crédits Indigen
- Copyrights WebTimeMedias 2011