ShareThis

SKEMA : une rentrée orchestrée en connexion multicampus!

De Sophia à Suzhou (Chine) en passant par Raleigh (USA), Belo Horizonte (Brésil) et par Lille et Paris, SKEMA orchestre sa rentrée depuis lundi en organisant une semaine d'intégration en multicampus pour ses 8.000 étudiants. En point d'orgue, un défi créatif en mode hackathon pour les mille primo entrants qui auront à créer une offre de service innovante dans trois secteurs dont les smart cities pour le campus de Sophia.

Une semaine d'intégration planétaire, en connexion multicampus, pour SKEMA Business School! L'école de commerce accueille depuis lundi 4 septembre et jusqu'à vendredi, plus de 8.000 étudiants dans ses 6 campus interconnectés dont celui de Sophia Antipolis. Des étudiants qui sont accueillis en connexion multicampus avec Suzhou, Raleigh, Belo Horizonte, Lille, Paris et Sophia-Antipolis par Alice Guilhon, directrice générale de SKEMA et Patrice Houdayer, directeur des programmes, de l'international et de la vie étudiante, entourés des professeurs.

Après une présentation en ateliers des ressources et des services mis à leur disposition (Career Center, International...), ils sont sensibilisés aux valeurs, à l'éthique et aux facteurs clés de réussite d'un parcours qu'ils doivent construire à leur image et en cohérence avec leurs ambitions professionnelles. Leur intégration au tissu associatif de l'école se fera également dès la première semaine, tout comme leur connexion avec le réseau des 40.000 diplômés de SKEMA.

Sophia : un hackathon pour co-construire des services smartcities innovants

Mais le point d'orgue de la rentrée de SKEMA tiendra dans un défi créatif en mode hackathon auquel seront confrontés les 1.000 primo entrants du PGE (Programme Grande Ecole). Du 11 au 14 septembre, ils vont prendre part à un premier module de cours qui les projettera très concrètement dans la réalité du modèle éducatif de SKEMA : un défi créatif multi-campus en format hackathon durant lequel ils devront collaborer et co-construire des solutions innovantes en réponse à des besoins réels des territoires avec les étudiants de l'école d'ingénieur ESIEA dont SKEMA est partenaire dans le cadre d'un double-diplôme.

Animé par des professeurs et des entrepreneurs du tissu économique des territoires, il mettra les principes de l'intelligence économique au service de l'innovation et de l'action en faveur de l'environnement à partir de trois thématiques : smartcity (Sophia), edTechs (Lille) et cybersécurité (Paris). Il s'agira ainsi de créer une offre de service innovante dans trois secteurs : edtechs, smartcity et cyber-sécurité, en duo avec les élèves ingénieurs.  Exemple pour Sophia : innover dans la gestion et l’optimisation des villes intelligentes (concilier les piliers sociaux, culturels et environnementaux à travers une approche systémique qui allie gouvernance participative et gestion éclairée des  ressources naturelles afin de faire face aux besoins des institutions, des entreprises et des citoyens).

Comprendre dès la rentrée la réalité d'une école globalisée 

Les étudiants regroupés par équipes devront notamment produire un clip vidéo collaboratif sur l'appli ChewChunk depuis leur smartphone puis l'uploader sur l'appli. "Dès la rentrée, les étudiants auront ainsi vécu et compris la réalité d'une école globalisée, et par extension du monde professionnel qui les attend, et mis à contribution leurs acquis de préparationnaires au regard des enjeux économiques et entrepreneuriaux" souligne Alice Guilhon, directrice générale de SKEMA.

"Les services qui seront ébauchés en 4 jours pourront faire l’objet de projets entrepreneuriaux. L’objectif sous-jacent est aussi d’encourager le travail de groupe avec des équipes transdisciplinaires (public d’ingénieurs, de designers et de d’étudiants en management) et enfin d’utiliser des outils différents pour s’exprimer (Twitter live, Twitter wall, blog, video collaborative)", précise Mélanie Ciussi, professeur en knowledge management & technologies digitales et coordinatrice du hackathon.

De nouveaux modèles de cours multicampus

S'enchaîneront dès la rentrée également de nouveaux modèles de cours multi-campus qui permettront de renforcer le continuum entre Classes Préparatoires et Grande Ecole, notamment axés sur la géopolitique, les grands enjeux économiques contemporains ainsi que les stratégies d'entreprise. Ce continuum résulte d'un travail de fond mené depuis plusieurs mois entre les classes préparatoires économiques et commerciales et les grandes écoles, dont SKEMA, pour harmoniser la transition que vivent les étudiants de classes prépas quand ils intègrent une école de management.


Post new comment

  • Web page addresses and e-mail addresses turn into links automatically.
  • Lines and paragraphs break automatically.

Plus d'informations sur les options de formatage

Image CAPTCHA
Entrez les caractères (sans espace) affichés dans l'image.
Crédits Indigen
- Copyrights WebTimeMedias 2011