ShareThis

Soldes d'hiver : pas d'euphorie pour le commerce azuréen

Alors que le gouvernement, à la demande des professionnels, envisage de diminuer la durée des soldes d'été et d'hiver en 2019, quel est le premier bilan à tirer d'un peu plus d'une semaine de soldes dans les Alpes-Maritimes ? La CCI Nice Côte d'Azur a mené l'enquête et a interrogé pas moins de 130 commerçants issus de tous les bassins économiques, secteurs d’activités et types de commerces. Résultat : des perspectives d’activités mitigées. Ainsi, entre les boutiques de centre-ville et les centres commerciaux, la différence est assez marquée quant à la fréquentation. 57% des commerçants des centres-villes anticipent une baisse, tandis que 53% des responsables de magasins de centres commerciaux pensent que la fréquentation sera équivalente.

Dans la majorité des bassins, poursuit la CCI, les commerçants envisagent un chiffre d’affaires en recul par rapport à l’an dernier pour 50% d’entre eux (à l’exception de Nice, un peu épargnée par cette morosité). De même, si les commerçants du secteur des loisirs semblent tirer leur épingle du jeu, les professionnels des autres secteurs (équipement de la personne / Hygiène, beauté et santé notamment) sont quant à eux peu optimistes. On attend maintenant le bilan de mi-février (les soldes se terminent le 20 février) pour savoir si les anticipations faites aujourd'hui après les premiers jours restent conformes aux résultats finaux.


Crédits Indigen
- Copyrights WebTimeMedias 2011