ShareThis

Sondage Elabe-Nice Matin: un duel Estrosi-Ciotti finalement très serré

Pour les municipales de 2020, beaucoup s'imaginaient que le maire actuel de Nice était pratiquement intouchable. Publié ce matin, un sondage Elabe réalisé pour Nice-Matin, montre que le duel entre Christian Estrosi et son ancien bras droit Eric Ciotti est loin d'être joué.

C'est un sondage qui, à un an du scrutin, a de quoi relancer le suspense autour du duel Estrosi-Ciotti qui s'annonce pour les prochaines municipales à Nice. " Le sondage réalisé par Elabe pour Nice-Matin accouche d’un petit coup de tonnerre: Eric Ciotti paraît en mesure de faire trembler Christian Estrosi en 2020. Leur duel écraserait la concurrence", résume le quotidien régional dans son édition d'aujourd'hui jeudi. Jusqu'à présent, le député niçois semblait un peu seul à croire en ses chances pour Nice 2020 face au maire et président de la Métropole. Avec toutes les précautions d'usage, le sondage devrait le conforter dans ses ambitions (Eric Ciotti n'a pas encore annoncé officiellement qu'il briguerait la mairie de Nice).

Ce que dit le sondage ? Quatre hypothèses ont été testées. En partant du principe qu'Eric Ciotti, s'il décide de se lancer, portera l'étiquette Les Républicains (il préside la commission d'investiture), les deux premières hypothèses testent la candidature de Christian Estrosi sous l'étiquette Divers droite et les deux suivantes sous l'investiture La République En Marche. Dans ces quatre hypothèses, le duel serait serré et Eric Ciotti ne l'emporterait d'une courte tête (27,5% contre 26,5%) dans la seconde des hypothèses, celle qui fait entrer dans le jeu Olivier Bettati, lui aussi sous Divers droite et qui vient donc prendre des voix au candidat Divers droite Christian Estrosi.

Dans les deux dernières hypothèses (celles où Christian Estrosi partirait avec l'investiture LREM), l'écart est un peu plus grand entre les deux anciens amis, désormais ardemment concurrents : 32% à Christian Estrosi contre 29% à Eric Ciotti, sans la présence d'Olivier Bettati en Divers droite et 31%-27% avec Olivier Bettati, crédité de 3%. Comme le résume Nice-Matin, dans les quatre hypothèses, les autres candidats sont largement distancés. Patrick Allemand pour le PS-Europe Ecologie les Verts et Philippe Vardon pour le Rassemblement National, crédités entre 16,5% et 14,5% prennent la 3ème position tour à tour dans deux hypothèses. La liste France Insoumise et le Parti communiste avec Robert Injey ne dépassent pas quant à eux, respectivement 4,5% et 2,5% dans les quatre hypothèses.

Quant au député LREM Cédric Roussel, qui a semblé intéressé par Nice, il est également largement distancé. Il ne dépasse pas 7% dans les deux premières hypothèses qui ont testé sa candidature (il ne figure pas dans les deux dernières hypothèses, où c'est Christian Estrosi qui porterait l'investiture LREM). Un sondage qui devrait porter Cédric Roussel et Christian Estrosi à réfléchir. Le premier sur l'opportunité de briguer la mairie, le second sur l'avantage que pourrait lui donner l'investiture LREM. Les deux dernières hypothèses indiquent qu'avec elle il distancerait plus nettement Eric Ciotti et aurait plus de chances de sortir vainqueur du duel fratricide qui se profile.


Crédits Indigen
- Copyrights WebTimeMedias 2011