ShareThis

Sophia 2030 : le projet de "Côte 121" retenu

Le Comité de pilotage de Sophia Antipolis a retenu le projet "Côte 121" de Bernard Reichen pour les nouveaux aménagements de Sophia 2030. Le programme, qui sera présenté lundi, porte sur les sites des Trois Moulins (Antibes), Saint-Philippe (Biot), le Fugueiret et les Clausonnes (Valbonne) pour une surface bâtie supplémentaire de plus de 500 000 m2. Démarrage en octobre.

La Côte 121 de Bernard Reichen va des Clausonnes jusqu'à la zone des Trois Moulins en serpentant à l'altitude 121. L'idée centrale est celle d'un axe de mobilité douce autour duquel se feraient les nouvelles constructions. Cerise sur le gâteau : l'axe rouge serait visible de l'espace et cette "trace" pourrait devenir la "signature" de Sophia.

Le projet Sophia 2030 est désormais en phase de lancement. Trois études avaient été réalisées pour assurer la cohérence d'une nouvelle phase d'aménagement de Sophia Antipolis et mettre la technopole dans les créneaux du 21ème siècle et du Développement durable. Ces études avaient été présentées au MIPIM 2012. Restait à choisir, soit de retenir une des trois réflexions soit de réaliser un mixage entre les trois solutions avancées.

Projet validé lors du dernier Comité de pilotage

C'est finalement le choix de ne retenir qu'une des études qui a été fait. Ainsi, le projet Côte 121 a été validé lors d’un dernier Comité de Pilotage le 27 juin en présence notamment des élus de la CASA, du Conseil Général et du Conseil Régional, de la Chambre de Commerce et d’Industrie Nice Côte d’Azur, du Club des Dirigeants du parc international de Sophia Antipolis  et de l’Université Nice Sophia Antipolis. C'est ce projet qui sera présenté par le Président de la Communauté d’Agglomération Sophia Antipolis lundi 8 juillet à 9h au campus SophiaTech, à Sophia Antipolis.

L'enjeu est important pour Sophia Antipolis qui veut continuer à s'inscrire aux avant-postes de la modernité. Forte de 31.000 emplois, 1.500 entreprises, 5.000 étudiants et 6.000 habitants, le parc technologique veut garder son avance dans un monde qui change radicalement et travaille sur la création de nouveaux concepts urbains destinés à l’accueil de nouvelles activités économiques et de filières d’enseignement et de recherche. Il cherche également à développer de nouvelles mobilités accompagnant l’arrivée du Bus-Tram et à définir la future qualité de vie de la première technopole d’Europe (nouvelles offres d’habitat, grands équipements publics, espaces naturels…).

Plus de 500.000 m2 à construire

Avec la "Côte 121" désormais retenue, la première étape du projet Sophia Antipolis 2030, entre en phase finale. Ce vaste programme d’aménagement d’ensemble porte sur les sites des Trois Moulins (Antibes), Saint-Philippe (Biot), le Fugueiret et les Clausonnes (Valbonne) pour une surface bâtie supplémentaire de plus de 500.000 m2 au total. L’objectif est de faire de ce lieu un concentré de "l'esprit de Sophia" tout en l'ouvrant sur l'extérieur par le renforcement de l’activité économique, par la réalisation d’équipements éducatifs, sportifs et culturels, par une meilleure valorisation du capital-nature de Sophia Antipolis. La phase opérationnelle sera engagée cet automne.

Voir le dossier "Le Sophia du 21ème siècle se dessine"


Crédits Indigen
- Copyrights WebTimeMedias 2011