ShareThis

Sophia : Bioceanor finaliste du Tech4Islands Awards en Polynésie

Avec sa solution de station météo sous-marine connectée dopée aux dernières technologies de l'IoT, du Big Data et du Machine Learning, la start-up sophipolitaine fait partie des six finalistes du premier Tech4Islands Awards lancé à l'occasion du Digital Festival Tahiti. Vous pouvez donner un coup de pouce à Bioceanor en votant en ligne pour elle.

Vous pouvez donner un coup de pouce à Bioceanor, la start-up de Sophia Antipolis qui performe sur le marché de la "blue economy" en votant pour ses "bouées connectées" dans le cadre du premier Tech4Islands Awards qui se dispute en Polynésie, concours international francophone dédié aux solutions Tech For Good pour les îles. Bioceanor (BIOlogie for OCEAN with sensOR) a été retenue parmi les six finalistes de ce concours international lancé à l'occasion du Digital Festival Tahiti. Déjà lauréate du prestigieux concours français i-Lab 2019, Bioceanor opère entre autres en Polynésie où son Aquabox permet de surveiller et préserver les barrières de corail.

Bioceanor concourt aussi avec cette solution de station météo sous-marine connectée capable de mesurer en temps réel et par prédiction la pollution de l’eau. Cette station regroupe les dernières innovations technologies de l’IoT, du BigData en passant par le Machine Learning.

Depuis le 23 août, chacun des six lauréats a réalisé un pitch vidéo qui a été mis en ligne et jusqu’au 13 septembre les choix du public peuvent s'exprimer. Ils compteront pour 10% de la note finale attribuée. Le Grand Prix Tech4Islands Awards 2019 et le Prix Spécial Outre-mer 2019 seront ensuite remis aux lauréats lors du Digital Festival Tahiti qui se tiendra du 16 au 19 octobre à la Présidence de la Polynésie française.

La première station météo sous-marine connectée et dotée d'Intelligence Artificielle

Leur station météo sous-marine, AquaBox, mesure en temps réel et par prédiction la pollution de l’eau. Ces données sont analysées et transmises immédiatement via des alertes SMS et mail. Le but ? Mieux surveiller les zones protégées (barrière de corail, récifs, lagons…), améliorer les productions aquacoles (crevetticulture, perliculture, pisciculture), la surveillance des effluents (rivières, ports…) et la surveillance des zones de baignade.

Cette station météo sous-marine a été conçue pour être tout-terrain (autonome en énergie, connectable longue distance sans les réseaux 3G/4G mais via le réseau radio LoRaWan). Leurs produits intègrent les dernières technologies issues du monde de l’Internet des objets.

La station météo peut embarquer plus de 20 capteurs mesurant des paramètres simples comme la température, la salinité jusqu’aux paramètres les plus complexes comme le taux de chlorophylle ou la détection de pétrole raffiné. Les informations sont remontées sur un cloud et affichées sur un portail web et/ou une application smartphone. Ces données sont analysées en temps réel pour transmettre des alertes SMS et mail afin d’alerter le client d’une modification de l’environnement.


Crédits Indigen
- Copyrights WebTimeMedias 2011