ShareThis

Sophia Business Angels de Startup Factory à la Venture Academy

Le pari a été gagné : Sophia Business Angels a réussi son premier Startup Factory organisé hors de Sophia Antipolis. A Grasse, plus de 150 participants ont assisté à la présentation d'une vingtaine de projets innovants. Second rendez-vous dans la foulée pour SBA : la Venture Academy que l'association anime vendredi à SKEMA Business School autour de 9 start-up prêtes à l'entrée d'investisseurs.

C'est un sacré challenge qu'a réussi Annie Prod'homme, secrétaire générale de Sophia Business Angels : organiser le premier Startup Factory à Grasse et réunir plus de 150 participants à l'espace Louis Lions de la cité des parfums. Depuis la création par SBA de ce rendez-vous des porteurs de projets avec les business angels, investisseurs, accompagnateurs, donneurs d'ordres et institutionnels, c'était aux Espaces Sophia Antipolis, dans la technopole que les acteurs de l'écosystème se retrouvaient. Les faire "monter" à Grasse, l'un des quatre "piliers" de la capitale French Tech Riviera tenait aussi de la gageure. Un pari réussi. (Photo WebTimeMedias : une partie de l'assistance dans les locaux d'Innovagrasse).

Startup Factory : des pitchs bien mieux préparés en amont

L'affiche était belle avec une vingtaine de projets et start-up présentés à travers des pitchs avec trois rafales de cinq à six projets et de belles pauses networking. Ceux qui assistent régulièrement à ces Startup Factory auront apprécié la professionnalisation des présentations. Les "pitchers", comme pour BA06 Event, avaient été préparés en amont ce qui a permis aux participants de mieux comprendre ce que chacun faisait, proposait et cherchait notamment en termes d'investissement.

Des différences bien sûr entre quelques "pros" du pitch parfaitement rodés comme Cédric Allain & Thibaut Desseignes de Bieropolis qui avaient monté un stand de dégustation et présentaient également leurs produits à la vente, et des "nouveaux" qui commençaient juste l'aventure. Des différences aussi dans le degré de maturité des entreprises avec des sociétés solides comme Phenocell, des start-ups déjà lancées comme Mon Panier Bleu, My Keeper, Ekinnox, ou qui se lancent comme A-4-epingles.fr. Mais l'ensemble dans sa diversité offrait un joli panorama sur les start-up azuréennes.

La Venture Academy, vendredi à SKEMA Sophia

Ce n'est pas fini pour Sophia Business Angels, association que préside Marcel Dridje et qu'a fondée Candace Johnson, plus que jamais active. SBA organise vendredi 12 avril de 8 heures à 17h30 sa Venture Academy à SKEMA Business School dans la technopole. Suivant un format bien rôdé, 9 start-up prêtes à décoller seront coachées toute une journée pour se préparer à l'entrée d'investisseurs.

On y retrouvera de jeunes entreprises innovantes venant d'autres régions de France ou de l'étranger, mais aussi quelques "pépites" azuréennes comme ElectroSmart, une application estampillée Inria qui permet de mesurer son exposition aux ondes électromagnétiques dans un monde d'objets connectés, et qui pitchait au dernier BA06 Event, ou M-Pearl, de Pierre Guinet, un site de rencontres pour recrutements fonctionnant de façon anonyme jusqu'à acceptation de l'entrée en relation. Une jeune pousse qui participait au dernier Startup Factory.

Sur la tribune, au micro Marcel Dridje, président de SBA en compagnie d'Annie Prod'homme (au centre) et de Jérôme Viaud, président de la Communauté d'Agglomération du Pays de Grasse.


Crédits Indigen
- Copyrights WebTimeMedias 2011