ShareThis

Sophia Business Angels : la Venture Academy à l'heure de la parité

Pour sa Venture Academy d'automne, journée dédiée aux entrepreneurs prêts à la levée de fonds, Sophia Business Angels avait même dépassé la parité qu'il avait souhaitée : 6 startups sur les 10 présentées étaient fondées ou co-fondées par une femme. Une parité également quasiment atteinte côté mentors et juges.

La dernière Venture Academy de Sophia Business Angels, vendredi dernier sur le campus niçois de l’EDHEC Business School a joué la parité. Cette journée dédiée aux entrepreneurs prêts à lever des fonds regroupait dix jeunes sociétés innovantes présélectionnées et venues de France (Paris, Côte d’Azur, Marseille), de Tunisie et d’Irlande. L’objectif de parité, initialement souhaité par l'association, a même été dépassé puisque 6 startups sur les 10 présentées étaient fondées ou co-fondées  par une femme. Une parité quasiment atteinte aussi côté mentors et juges avec, sur la quarantaine d’experts et investisseurs venus du monde entier, 40% de femmes aux talents très divers et de haut vol. (Photo DR : experts, jury et startuppers réunis lors de cette journée à l'EDHEC Nice)

La journée a été ouverte par Emmanuel Métais, doyen de l’EDHEC Business School partenaire de SBA, qui recevait l’évènement, et Marcel Dridje, Président de SBA. Leurs interventions ont été suivies de celle de Sandrine Murcia, co-fondatrice et CEO de Cosmian. Cette start-up développe une plateforme d’analyse de données encryptées et vient de boucler un premier tour de table de 1,4 million d’euros. Sandrine a présenté son parcours d’entrepreneure au féminin et répondu à de nombreuses questions sur son déploiement.

Les 10 startups ont ensuite chacune présenté un premier pitch de 7 minutes. Elles ont alors reçu des commentaires des professionnels présents, qui les ont coachées individuellement le temps du déjeuner, ce qui leur a permis de retravailler leur présentation. La seconde série de pitch l’après-midi, drastiquement améliorée, à parmi de définir 4 prix remis en fin de journée :

  • Startup la plus "investment ready" (prête pour lever des fonds) : Hablo. Co-fondée par Mousser Rahmouni (CEO) et Oumayma Ben Ayed (CFO) cette jeune pousse de Tunis propose une solution intelligente de détection, analyse et interprétation des pleurs des bébés reposant sur un dispositif connecté à une application mobile.
  • La meilleure présentation : Food4Future, Tunis (appareils de production de spiruline à domicile)
  • La meilleure équipe : Kriptown, Paris (fintech incubée au sein de La Banque Postale, utilisant une technologie blockchain pour permettre à quiconque d’investir sans frais dans des start-up et PME comme sur un marché boursier traditionnel)
  • La meilleure amélioration (startups ayant le plus progressé entre le matin et l’après-midi): HalSOS, Dublin en Irlande (solution brevetée d’alerte temps réel pour la sécurité des personnes et du personnel du secteur hôtelier)

Si tous les projets n'ont pas remporté de prix, tous sont repartis avec une forte valeur ajoutée. Pour l'exemple, c’est au cours de la dernière International Venture Academy, que les investisseurs de SBA ont identifié M-Pearl et ont décidé de s’unir pour investir dans son développement.


Crédits Indigen
- Copyrights WebTimeMedias 2011